Bienvenue sur le wiki de Nuit debout, nous sommes le 1120 mars.




Ressources/Université et recherche

De NuitDebout
Aller à : navigation, rechercher

Le contenu de cette page est partiellement ou totalement obsolète.
Le mouvement Nuit debout a beaucoup évolué depuis sa naissance en mars 2016. Certaines pages du wiki rédigées à cette époque peuvent ne plus être à jour, ou bien ne plus avoir d'utilité. Elles sont néanmoins conservées à titre informatif.

L'université devrait être un lieu d'émancipation, de production et de diffusion d'un savoir critique et d'une critique du savoir, et non un lieu d'apprentissage de la soumission à l'économie de l'innovation et aux entreprises. Même chose pour les organismes de recherche. Pourtant, depuis plus de 15 ans, ces institutions qui font partie de notre patrimoine commun, ont été laminées par le libéralisme, enchaînées par une bureaucratie autoritaire, privées de ressources, livrées à la précarisation, et dépossédées des rares espaces de démocratie qui y subsistaient. Comment lutter contre ces dynamiques de destruction ? Une commission Université et recherche permettrait de regrouper les discussions sur les luttes passées, actuelles ou à mener au sein des universités et des organismes de recherche afin de les libérer de l'emprise idéologique de l'utilitarisme marchand.

Au train où vont les choses, les cursus en sciences seront bientôt (c'est déjà un peu le cas) au service d'entreprises du secteur privé, qui n'en ont rien à faire de la connaissance, de l'éthique, et de l'environnement : quand Monsanto orientera les contenus de formation en génétique, quand Google sera le seul financeur des recherches en informatique, quand Total finance, dès aujourd'hui, des chaires d'excellence en écologie au Collège de France, alors les savoirs que nous transmettrons ou que nous produirons, dans l'enseignement supérieur et la recherche, constitueront des facteurs de dégradations environnementales et sociales, et de domination idéologique qui n'auront - ou n'ont déjà - rien à envier aux dominations religieuses.

Ces enjeux concernent tous les personnels travaillant au sein des universités et des organismes de recherche : enseignants-chercheurs et chercheurs de toutes les disciplines, personnels administratifs et techniques, bibliothécaires, et bien entendu, les étudiants et doctorants.

Ce qui est décrit plus haut n'a rien d'une dystopie futuriste : c'est aujourd'hui, que ça se joue. C'est aujourd'hui qu'il faut résister, ou mourir. Car en ce moment, l'université s'effondre par manque de soutien public. Pas seulement par manque de budget et de postes, mais aussi par manque de soutien de la part du public, des parents d'étudiants, des médias, et même par manque de soutien d'une certaine gauche radicale qui a du mal à appréhender la recherche et l'université autrement qu'en la critiquant, parce qu'elle en est restés aux constats faits par Bourdieu dans les années 60, sans se rendre compte de ce qui avait changé ni tenir compte des tensions et contradictions qui s'y jouent aujourd'hui, et des potentialités d'émancipation qui y existent. Les diatribes contre la "reproduction sociale des élites" ont alors fait le jeu du libéralisme le plus débridé.

Il est urgent de sortir par le haut de cette situation où l'université et la recherche sont prises entre le marteau du libéralisme utilitariste et l'enclume des critiques de la gauche radicale.

Mots-clés : université, grandes écoles, recherche, bibliothèques universitaires, enseignement supérieur, professeurs, maitres(ses) de conférences, étudiant(e)s, biatss, personnels techniques, émancipation, critique, publications, évaluation, réformes, précarité

NB : Il existe déjà une commission Sciences debout, qui paraît plus destinée à échanger autour de contenus scientifiques précis, et à pratiquer la vulgarisation en direction du public. Université et recherche a plus pour objectif de traiter de l'enseignement supérieur et de la recherche comme pratiques professionnelles.

Ressources[modifier | modifier le wikicode]

Pour prendre contact[modifier | modifier le wikicode]

http://indiscipline.fr

admin[AT]indiscipline[POINT]fr

Histoire et actualité des luttes au sein de la recherche et du supérieur[modifier | modifier le wikicode]

Les liens qui suivent n'ont aucune prétention à l'exhaustivité. Ils témoignent d'une diversité d'approches des luttes universitaires et ont pour caractéristique d'être dégagés de toute dimension partisane ou syndicale. La plupart d'entre eux ont pour origine les luttes et coordination qui ont émergé en 2009, lors des résistances contre les réformes libérales imposées par le gouvernement Sarkozy (par Valérie Pécresse), et poursuivie et amplifiées par le gouvernement Hollande (par Geneviève Fioraso) :

  • Science et société : http://science-societe.fr (Pour ceux qui s'intéressent à l'histoire des luttes sociales au sein des universités et de la recherche, et des convergences déjà anciennes entre luttes d'émancipation et sciences, ce site propose des ressources documentaires où des revues et des ouvrages d'activistes-scientifiques des années 70 à 80 qui ont été numérisées et mise en accès libre sous licence creative commons : http://science-societe.fr En particulier, ce lien vous conduire vers les revues Labo Contestation, Impascience, Vivre et survivre, et sur des ouvrages, textes et entretiens : http://science-societe.fr/tag/critique-des-sciences)
  • Indiscipline : http://indiscipline.fr (site de débat, de critique et de proposition d'alternatives géré par des univeritaires et ouvert à toutes et tous)