Bienvenue sur le wiki de Nuit debout, nous sommes le 1055 mars.




Villes/Avrechy

De NuitDebout
Aller à : navigation, rechercher

Première Nuit Debout à AVRECHY (Oise) ce dimanche 1er mai 2016


Seconde Nuit Debout à Avrechy le samedi 4 juin 201

6@NuitDeboutDAvrechy revient !!


Le collectif Nuit Debout AVRECHY est né au courant du printemps 2016 de la volonté d'une poignée de citoyens d'AVRECHY et d'autres communes du Centre-Oise de répercuter localement le mouvement syndical et citoyen de lutte contre le projet de loi réformant le Code du Travail dite « Loi El Khomri », également de ressusciter le débat citoyen sur la place publique, tradition descendant en droite ligne de la démocratie athénienne, ravivée par les révolutionnaires de 89 puis par les Républiques. Notre collectif a choisi de s'inscrire, par son nom et son mode fonctionnement, dans le mouvement national et international #NuitDebout. Nous sommes ainsi en lien avec Lille, Nice et Montréal. Deux réunions ont eu lieu sur la place publique d'Avrechy, les 1er mai et 4 juin 2016, une soixantaine de personnes y ont participé et contribué au débat et aux orientations que nous essayons de synthétiser ci-dessous. La presse locale (Bonhomme Picard et Le Parisien) en a rendu compte.

Deux grands thèmes se sont dégagés des débats: • Le Travail, son environnement, sa rémunération, sa place dans la vie des hommes et des femmes, ses dangers et risques o Un consensus s'est dégagé pour refuser le projet de Loi, dans sa totalité pour certains, certains articles pour d'autres. Son caractère de régression sociale a été unanimement noté, en déplorant le chantage au chômage utilisé par les gouverenments et les possédants. o La santé au travail, la quasi-disparition de la médecine du travail indépendante a fait l'objet de beaucoup d'interventions o De même la durée optimale du travail hebdomadaire, la différence entre temps partiel voulu et temps partiel subi, ont été débattus, ainsi que la notion – controversée lors des débats – de revenu universel o Certains intervenants nous ont fait voyager jusqu'au Bouthan qui mesure le BIB (bonheur intérieur brut) plutôt que le PIB (Produit Intérieur Brut) et en Islande, pays qui a refusé d'apurer sa dette bancaire • Citoyenneté et démocratie o Il a beaucoup été question des medias, leur caractère à la fois indispensable et nocif, de la différence entre information et connaissance, du manque de recul de l'information quotidienne et du quasi-monopole des grands groupes financiers sur les medias o Pour beaucoup d'intervenants, le contrôle sur les élus devrait être plus important, le recours au référendum plus facile, la question du changement de République (6 ème?) a été posée, sans pour autant conclure. o La reconnaissance du vote blanc a été proposée par de nombreux intervenants. • Des thèmes plus généraux ont aussi été abordés autour de l'avenir de la transition écologique, des risques encourus par les services publics face à la marchandisation croissante et aux différents projets d'accords internationaux (CETA, TAFTA...)


Notre démarche ne remplace en rien l'action politique ou syndicale, elle est indépendante de tous les partis, elle ne vise en rien à intervenir dans la vie locale. Mais elle permet aux citoyens isolés de trouver une tribune, d'échanger et d'exprimer lesurs préoccupations. Les échéances électorales venir nous donneront l'occasion d'interpeller les différents candidats (en particuliers aux législatives) à partir de nos échanges.


Parce que la lutte continue, parce que le monde est toujours à refaire, On se retrouvera bientôt autour d'un pot, restez attentifs à notre page