Bienvenue sur le wiki de Nuit debout, nous sommes le 1151 mars.




Villes/Foix/AG du 13/04/2016

From NuitDebout
< Villes‎ | Foix
Jump to: navigation, search

Compte-rendu rassemblement NUITDEBOUT Foix-#44 Mars (13 Avril 2016)

16h: Le rassemblement a débuté pour la mise en place des différentes commissions.

- commission cuisine : préparation du repas pour le soir.

- commission logistique : mise en place des tables, banderoles, sono...

- commission animation : préparation, formation des nouveaux animateurs d'AG.

- commission communication : rédaction du compte rendu de l'AG du mardi 12 avril.

17h- 20h30: déroulement des différents ateliers :

- atelier « on bloque tout »,

- atelier « démocratie et constituante »

- atelier « chant »

18h: Repas commun préparé et servi par les volontaires de la commission cuisine.

20h30: début de l'AG.

L'AG a commencé par une présentation des gestes utilisables en AG pour le respect des prises de paroles. Une centaine de personnes environ était présente.

Beaucoup de témoignages de personnes issues de milieux différents (étudiants, agriculteurs, chômeurs, travailleurs sociaux...) sur divers thèmes.

- Proposition d'aller à la scène nationale l'estive pour faire une prise de parole avant le spectacle de François Morel pour inviter les gens à se joindre à la Nuit Debout. L'AG à voté son accord. Une délégation de 3 personnes est partie. Ils n'ont pas eu l'autorisation d'intervenir. La délégation est retournée à la fin du spectacle pour interpeller les gens à la sortie.

- Lecture du compte rendu du 12 avril. Décision de diffuser le compte rendu sur la mail-list loitravail09.

- Rappel que le collectif de paysans qui est intervenu à l'AG d'hier s'appelle « On veut pas la boucler ». Rappel qu'il manque dans le CR du 12 avril l'information qu'il y a eu une manifestation de nuit faite par un groupe devant le Conseil Régional.

Restitution des ateliers : CF comptes rendus des différents ateliers.

Ouverture du temps de parole libre :

- Intervention en réponse à l'intervention de l'atelier « on bloque tous » « On parle d'un essoufflement du mouvement alors que c'est le 2ème jour. En fait on à peur. Ne nous laissons pas avoir par la dictature du chiffre (aujourd'hui moins nombreux qu'hier, le mouvement est mort. On se détends, on a le temps. On se parle, on s'écoute. On leur fait aussi peur en se parlant. Nous sommes le cerveau et les jambes, la réflexion et l'action ».

- « Nous sommes un mouvement de tous âges et de tous horizons. L'essence de ce mouvement n'est pas la lutte d'une classe, mais le peuple de France qui cherche une solution. »

- Proposition de se mettre en cercle pour une parole plus conviviale. Acquiescement de l'AG → changement de disposition.

- Retour sur l'intervention des agriculteurs du 12 avril : Le problème agricole est très complexe et touche toute la société. Vivre de l'agriculture est impossible, prix de vente inférieur au prix de fabrication. Subventions conditionnées et qui « tiennent les agriculteurs en laisse » et proportionnelles à la surface. Proposition de mettre en place plutôt des subventions à la consommation qui laisseraient plus libre les agriculteurs. L'agriculture « propre » (biologique) est minoritaire. La certification « AB » est payante, une aberration « On doit payer pour faire du bio, on est payé pour polluer ». « Les circuits courts permettent de soutenir les agriculteurs. »

- « Le revenu universel peut-être une solution pour que les gens puissent consommer « responsable » mais décidé et géré par le peuple et pas indexé sur le capital. »

- «  Les institutions nationales sont les joujoux de l'Europe. Gros problème de démocratie. Réécrire la constitution. Renégocier les traités européens. »

- « Ne perdons pas de vu la lutte pour le retrait de la loi travail ».

- De nombreuses interventions sur le principe du Boycott. « Affaiblir le système capitaliste en ne le consommant pas ». Une intervention sur l'utilité du troc.

- Problématique des femmes dans le monde du travail. Notamment dans les métiers dits d'hommes où il difficile de se faire une place.

Remise au vote de la déclaration en préfecture → l'AG se prononce pour une déclaration. 3 personnes désignées pour la déclaration de demain.

Idées à développer:

- Il faut créer les conditions pour aider les autres à se libérer des contraintes qui les empêchent de nous rejoindre (ex à Toulouse avec la mise en place d'une garderie pour les parents isolés).

- Avoir un QG pour le travail en commission.

- Proposition de garder le fil de thématiques

- Film sur les cotations laitières et l'agriculture intensive « Herbe ».

- La forme de AG pourrait être revue. Plein d'interventions, plein de luttes. Possibilité de traiter d'un sujet par AG.

- La décroissance ne fait pas consensus dans la population. Comment construire un projet de société commun prenant en compte cette composante ?

- Proposition d'un atelier traitant des problématiques de l'éducation nationale.

- Comment agrandir le mouvement ? → s'appuyer sur les motivations propres à chacun. Ne pas oublier les travailleurs et ouvriers qui ne peuvent pas venir aux nuits debout. Leur faire passer un message de solidarité, leur montrer qu'ils nous sont indispensables.

- Parler des conditions sociales qui nous sont faites. Renvoi vers une initiative « on vaut mieux que ça sur les réseaux sociaux.

- Proposition de créer un atelier d'éducation populaire au droit et de décryptage des textes de loi.

Proposition de mise en place d'un atelier « art », théâtre, cirque...