Bienvenue sur le wiki de Nuit debout, nous sommes le 658 mars.




Villes/Nice/AG/CR/454 mars

De NuitDebout
< Villes‎ | Nice
Aller à : navigation, rechercher

CR de l'AG du 28 mai 2017 (454 Mars)[modifier | modifier le wikicode]

Présents : Jérémy, Jean-Luc, Ayça, Florence, Betty, Roman, Michele, Laurence, Chantale

Proposition de Jérémy[modifier | modifier le wikicode]

Document rédigé par Jérémy, expliquant sa proposition

Jérémy nous fait sa proposition pour ND Nice suite aux entretiens réalisés auprès de plusieurs d'entre nous. L'idée est d'expliciter et de structurer ce qui existe déjà de manière non explicite à NDNice.

Quel est notre objet : la réappropriation de la place Garibaldi en tant que (1) objectif en soi, comme espace de vie, agréable, joyeux, et en tant que (2) moyen pour faire avancer la lutte populaire.

  • Et si on envisage les espaces en ligne comme espace à part entière de ND ?
    • Si les espaces en ligne servent de support pour l'activité sur la place c'est bon, sinon il faudra que le projet assume de s'émanciper de ND et d'être autre chose.


On a 4 activités qui formeraient ce qu'est ND aujourd'hui :

  • 1 - L'Agora : espace de libre expression, de témoignage, de proposition d'action (avec comme limite l'appel au meurtre). Temps d'expression limité et égal pour tous.
    • L'appel au meurtre c'est pas assez, mais interdire tout ce qui est illégal c'est trop (par ex "appel à la rébellion" etc.)... donc il nous faut une liste qu'on construit progressivement.
    • Proposition : on peut adopter un signe pour indiquer qu'on trouve que "là on dépasse la limite"
  • 2 - L'éducation populaire libre : thème explicite, on sait quelle est la durée de l'intervention initiale éventuelle etc. Les propositions d'atelier seraient menées librement, et seraient au moins centralisées à l'AG précédente pour pouvoir communiquer sur le thème.
  • 3 - Les actions de mise en réseau, pour créer du lien en tant que ND
  • 4 - La création de support pour le développement des activités de NDN (sites, flyers, articles etc.). Et ce serait une liste exhaustive. Donc le groupe ne se sentirait pas porte-parole de ce qui se dit en agora et atelier. Et donc le groupe n'aurait pas vocation à créer du contenu idéologique. Si un tel groupe veut exister, il peut, mais il ne sera pas Nuit Debout Nice, il pourra en être issu ou y être affilié mais pas l'être (être NDN).
    • Et en tant que NDN, pourra-t-on dire "non" à une initiative qui en est issue ?
      • A priori non, mais ça peut se discuter...
    • Et sur les ateliers on pourra dire "non" si on n'aime pas le sujet ? (vu qu'à priori ça rentre dans notre objet de faire des ateliers en tant que NDN)
      • A priori dans les ateliers on part de l'idée que tout est autorisé sauf ce qu'on a listé d'interdit.
        • Mais alors et les discours d'extrême droite qui séduisent réthoriquement ?
          • Il faut en parler clairement et expliciter ce qui est interdit et ce qui ne l'est pas comme sujet. Au moins on a une démarche constructive. Si on arrive collectivement à l'idée que tel sujet d'extrême droite doit être évité en atelier, alors on le met dans la liste des choses interdites.


Les gens qui participent à ce qui est organisé par NDN acceptent les conventions qui y sont liées.

Il y a 3 types de personnes à NDN :

  • les participants : celui qui écoute en agora/atelier
  • les intervenants : ceux qui participent en prenant la parole
  • les membres co-responsables : ils partagent la co-responsabilité de l'action du groupe et font en sorte que les participants et intervenants soient le plus autonomes possibles dans leur participation.

/!\ le statut de membre est inclusif : personne ne peut refuser un nouveau membre, mais par contre on peut temporiser l'inclusion d'un membre. Le membre qui suspend l'inclusion d'un nouveau membre s'engage à trouver une résolution, et si ça ne marche pas il faudra une intervention d'un autre membre. La question n'est pas si l'inclusion est possible mais dans quelle conditions et quand elle le sera.

  • Mais alors si on est 200 000 de plus d'un coup à NDN on fera comment avec l'inclusivité ? Il va y avoir une inertie énorme...
    • On pourrait partir d'une proposition efficace pour NDN tel qu'il est aujourd’hui et aviser si un jour on est vraiment 200 000...
  • Et alors les CR d'AG on pourrait même ne pas les montrer, les garder privés...
    • On peut toujours ouvrir les AG à des intervenants volontaires, et ouvrir les CR parce que ça nous paraît quelque chose de bon à partager.


Sur le plan fonctionnel :

  • On a une AG inclusive sur demande à tout participant. L'AG pourrait alors se faire en privé. Comme ça on évite les trolls en AG.
    • Ayça : les trolls font partie de l'esprit de ND, c'est bizarre de les rejeter...
      • L'idée c'est que dans l'agora et l'atelier on est prêt à accueillir tous ceux qui désirent y venir, mais dans l'AG on accueille ceux qui veulent y participer et qui sont impliqués dans ND. Une nouvelle personne qui tombe sur une AG ne comprend rien et se sent rejetée, elle ne trouve pas ça accessible.
    • Peut être qu'on pourrait se réunir dans un lieu public autre que la place, et indiquer ce lieu publiquement, comme ça tout le monde peut venir mais ceux qui viennent savent pourquoi ils viennent.
  • L'AG serait en 3 temps :
    • 1 - temps de gouvernance : il recouvre tout ce qui impacte l'objet du groupe et sa structure et ses activités (tout ce qui est dans cette proposition en fait)
      Le processus décisionnel serait sur la base de propositions concrètes applicables (telle que cette proposition-ci). L'adoption serait par décision au consentement unanime. On pourra toujours une semaine plus tard amener une contre proposition tout aussi aboutie. L'élaboration de la proposition se ferait un amont (entre personnes intéressées, en atelier etc.), et non pas en AG.
      Il faut un écrit sur lequel on a tout ce qui est accepté jusque là : ce serait l'équivalent des statuts d'une association.
      Il faudrait un compte-rendu des décisions (distinct du compte-rendu des discussions).
      En terme de déroulé : présentation des propositions et recherche de consentement sur chacune. Tant qu'une issue n'est pas trouvée (validé, rejeté, suspendu), on reste sur la proposition.
    • 2 - réunion opérationnelle : bilan vite fait des actions de NDN (et non pas des actions issues de NDN), des difficultés rencontrées et des actions restantes. Puis : répartition des missions sur les futures actions (l'agora, les flyers etc.) de NDN.
    • 3 - temps (optionnel) de concertation, d'élaboration opérationnelle : on rentre dans le détail, de manière informelle...


Réactions :

  • Roman : j'ai l'impression qu'on met de côté une bonne partie de NDN (tout ce qui est action, contenu idéologique, média etc.)
    • Ca permet une certaine sécurisation de ce qu'est le coeur de NDN, qui ne serait pas impacté par les problèmes qu'il y aurait sur les autres choses (actions, contenu idéologique etc.)
  • Et si certains veulent être co-responsables de certaines choses définies comme NDN et pas des autres choses, sont-ils membres co-responsables ?
    • A priori non, mais ça peut se discuter.
  • Est-on obligé d'associer la notion de co-responsabilité avec le fait d'être dispo sur toutes les activités ?
    • On peut faire un certain partage des tâches.
    • La fameuse co-responsabilité de membre implique essentiellement d'être là en AG (et si on ne peut pas, de s'informer), et ensuite de participer au mieux. Ca n'implique pas forcément une quantité en terme de participation.
  • Et sinon, on ne pourrait pas faire une liste de groupes acceptant un certain nombre de principes (autogestion, inclusivite etc.) issus de NDN ? Comme ça ça permettrait de les différencier des autres initiatives issues de NDN et qui ne mettent pas en place ces principes.
    • Il faut s'assurer que ces principes sont vraiment pertinents vis à vis de NDN


Prochaines étapes : on essaye de mettre en place les points présentés par Jérémy à la prochaine AG.

Pour aller plus loin, Jérémy pourrait proposer de creuser avec nous :

  • le processus de décision, avec éventuellement la décision à l'unanimité sans vote et sans réunion décisionnelle (comme c'est le cas dans le collectif de Chalvagne où la politique se fait dans l'interpersonnel)
  • la notion d'affects, et le fait de traiter ce sujet collectivement
  • les avantages et inconvénients d'une association déclarée

A propos de l'atelier thématique régulier du mercredi[modifier | modifier le wikicode]

Propositions d'Ayça :

Proposition 1 : Pour faciliter le fait d'avoir souvent des ateliers on peut les thématiser sur la durée.

Par exemple : on choisir le thème de la violence sur 2 mois, et on ferai alors 6 ateliers sur ce thème, avec un atelier par mois hors thématique.

  • Et si les gens ne sont pas intéressés par le thème du moment ils vont subir 2 mois d'ateliers qui ne les intéressent pas ?
    • On peut choisir des thèmes larges comme "la violence" ou "le capitalisme" qui permettent de d'intégrer plusieurs aspects.
  • Et on pourrait alors garder le fait de choisir collaborativement le sujet précis de l'atelier (avec le sondage facebook par ex) tout en gardant la thématisation.

Proposition 2 : Faire des ateliers où on sollicite les participants pour avoir leur vécu.

Par exemple sur le féminisme avoir le vécu des femmes, sur le recyclage avoir le vécu des gens qui recyclent etc. On pourrait éventuellement avoir un atelier par mois qui soit de ce type.

Occupation de la place[modifier | modifier le wikicode]

On a une structuration maintenant le mercredi, vendredi et dimanche, mais pour les autres jours on essaye d'assurer quelque chose quand même ?

  • On peut, sans systématiquement chercher à "assurer une permanence", au moins essayer de coordonner des choses pour que d'autres ateliers aient lieu dans les autres jours de la semaine, y compris de manière ponctuelle.

Et si on faisait une association ?[modifier | modifier le wikicode]

Proposition de Michèle :

Les gens passent et nous regardent comme des clochards, on a du mal à organiser des conférences ou ce genre de choses, on fait "peu sérieux"... pour toutes ces raisons on pourrait faire une association.

  • Une structure associative c'est quand même lourd à gérer
  • Il faut y réfléchir, c'est pas du tout évident qu'on veuille ça...

Autres[modifier | modifier le wikicode]

  • Réunion GarRi spécial prévue le mardi 30 à 21h
  • On pourrait faire une production écrite simple, au format "tract" recto-verso, dont le recto serait fixe et nous présenterait, et le verso serait un peu l'actualité régulière du moment.
    • On peut déjà commencer à faire le recto
    • Idée à construire, on en reparle