Bienvenue sur le wiki de Nuit debout, nous sommes le 536 mars.




Villes/Orléans/Ag du 38 mars

De NuitDebout
Aller à : navigation, rechercher

<-- 37 mars - 39 mars -->

Nuit Debout Orléans - CR de l'AG du 38 mars 2016

Informations et Communiqué de presse[modifier | modifier le wikicode]

Nous sommes réunis sur la place publique suite aux manifestations contre la loi travail et grâce à l'initiative Nuit et Jour Debout. Nous ne souhaitons pas privatiser cette place, mais au contraire la rendre au commun afin que chacun puisse se réapproprier la res-publica, la chose publique. Cette volonté de réappropriation ne doit pas masquer les différences qui nous distinguent : notre force, c'est notre capacité à échanger malgré nos divergences de points de vue afin de faire converger les luttes. C'est parce que nous sommes lucides et réalistes sur l'état du monde que nous venons ici parler de nos rêves, faire l'expérience de la démocratie, construire et créer. Nous avons l'espoir d'un monde meilleur et si nous n'avons pas aujourd'hui de proposition concrète ni de programme, c'est précisément parce que nous souhaitons que ceux-ci s’élaborent collectivement. Ce ne sera possible que si ce mouvement est réinvesti par tous. Rejoignez-vous !

Samedi 9 mars à 16h après la manifestation contre la loi travail (et probablement les jours suivants) Nuit Debout Orléans Loiret propose à tous ceux qui le souhaitent de nous rejoindre place du Martroi pour discuter et échanger collectivement jusqu'à pas d'heure ! Des activités sportives et des ateliers-débats vous seront proposés dans une ambiance festive, ainsi qu'une dégustation de soupe au son d'un bœuf musical improvisé ! Nuit Debout Orléans Loiret, c'est construire ensemble des alternatives locales et globales. Ramenez votre joie et vos idées !"

Retours des travaux des commissions[modifier | modifier le wikicode]

Atelier éducation[modifier | modifier le wikicode]

Voici un bref résumé des nombreux échanges qui ont eu lieu dans l'atelier #Educationàlamaison #Instruction #Educ.pop

Nous avons lancé le débat à partir d'un récit d'expérience de Camille, Claude, présents hier soir, parents de la petite Dominique. Ils nous ont expliqué dans un premier temps quelle était la loi française quant à la déscolarisation d'un enfant. (Si je me trompe ou si vous avez le sentiment que je trahis les propos rapportés, je vous invite à les rectifier ou plutôt à ajouter votre correction d'une couleur différente).

  • Entre 6 et 16 ans, l'instruction est obligatoire, pas l'école ! Mais l'objectif est que tout le monde bénéficie d'un socle de connaissances et de compétences minimal et commun.
  • Si vous décidez de déscolariser votre enfant, vous devez faire une déclaration à la mairie et au rectorat. Tous les deux ans, le maire ou ses services doivent venir interroger la famille sur ses motivations, ceci n'est pas une enquête sociale ! Dans le Loiret, l'inspection académique envoie un questionnaire dont les questions semblent parfois intrusives et/ou discriminatoires par ex : quant au niveau d'instruction des parents. Cependant des travailleuses sociales présentes dans le groupe ont légitimé l'enquête car elles voient également dans leur pratique professionnelle des parents qui ne s'occupent pas de leur(s) enfant(s) et qui finisse(nt) par les mettre en danger.
  • Une question a été posée sur le projet pédagogique, ce qui a fait débat car le mot projet défini un ensemble de moyens pour atteindre un objectif alors que la volonté ici est d'accompagner l'enfant à suivre ses choix, ses envies, son rythme, sans vraiment savoir où cela le mènera si ce n'est à son épanouissement personnel détaché du formatage institutionnel et d'une relation à l'adulte ultra dépendante et verticale qui nuit à sa confiance en soi, à sa créativité et au développement de son esprit critique.
  • Des références de pédagogies alternatives (telle que Montessori ...) ont été évoquées et critiquées et mériteraient très certainement d'autres débats intéressants !
  • Nous avons cités deux ouvrages intéressants qui posent la question de l'école. "Une société sans école" Ivan Illich, et "Libres enfants de Summerhill" Alexander. S. Neil
  • Nous avons eu la chance également de discuter avec Dominique qui semblait ravie de ne plus aller à l'école même si parfois elle aimerait bien jouer avec les "ouistitis drogués" et les observer, mais certainement pas rester assise toute la journée sur une chaise dans une classe surchargée !
  • Il semblerait que sur Orléans quelques familles aient fait ce même choix et qu'elles soient en contact entre elles et pratiquent des activités ensemble. Pour information, il existe à Orléans un lieu d'échange et de convivialité acquis à la cause des enfants au 108 rue de Bourgogne, si je ne me trompe, appelé "Le Café des enfants" https://www.facebook.com/CafeDesEnfantsOrleans/info/?tab=page_info

Atelier sensibilisation/logistique[modifier | modifier le wikicode]

Pour vendredi

  • Inventer des phrases et/ou questions sur des pancartes afin d'inviter les gens à parler de leur situation et de leur proposer de rejoindre NuitDebout
  • A la fin de la conversation, ne pas oublier de donner les Flyers
  • Communiquer à la craies par des messages pacifistes sur le sol : indication, flèches pour indiquer ou est le rassemblement NuitDebout
  • Toujours être accompagné de musique avec poste ou musicien afin de créer un moment festif.
  • Inviter les commerçants lors du marché à venir partager ce moment convivial après le marché
  • Et ne pas oublier de faire la récup' de légumes à la fin de celui-ci, en expliquant bien la démarche de NuitDebout
  • Si vous avez des instruments ne pas oublier de les rapporter.
  • A la fin du marché se rassembler pour construire ensemble des Hommes-sandwich ainsi que des pancartes pour le lendemain.
  • Communiquer aux média sur la journée du samedi (voir communiqué de presse ci-dessous)

Pour Samedi

  • Samedi matin aller au marché du Quai du Roi afin de faire la même récup' de fruits et légumes (Voir peut être autres marchés si il y a...)
  • Aller faire des courses pour le matos manquant si besoin.
  • Samedi après-midi : Montages des bâches, de la cuisine et créer un endroit pour les Boeufs musicaux + atelier sports = jeux de ballons avec plots + activités sportives diverses avec Pipo et Jimbo

Listes de matos : Bâches/Cordes/Feutres/Craies/Flyers/Affiches/Mégaphone/Cartons/Ballons/plots/Cross+palets/Cuisine soupe