Bienvenue sur le wiki de Nuit debout, nous sommes le 1151 mars.




Villes/Paris/AG du 34 mars

From NuitDebout
Jump to: navigation, search
Avril 2016
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
31 32 33 34
35 36 37 38 39 40 41
42 43 44 45 46 47 48
49 50 51 52 53 54 55
56 57 58 59 60 61 62

Compte-rendu de l’Assemblée Générale de la Nuit Debout[edit | edit source]

3 avril 2016

Informations[edit | edit source]

Le DAL a déposé une déclaration de manifestation jusqu’au matin du lundi 4 avril. Pour le lundi 4 avril, 2 personnes se sont portées volontaires pour signer la déclaration et être présentes de 17h à minuit. Appel à 4 autres volontaires. Tout le monde peut déposer une déclaration de manifestation.

Retours des travaux des commissions[edit | edit source]

Pôle démocratie[edit | edit source]

Appel à modérateurs, rédacteurs, preneur de tours de parole et facilitateurs. Ne proposer de vote que si le débat est mûr Faire un rappel des signes silencieux avec les mains au début de chaque AG Faire des comptes-rendus des discussions de chaque pôle avant chaque AG Réfléchir sur la fréquence des changements de référents de pôles.

Pôle communication[edit | edit source]

  • diffusion dans la rue
    • tractage
    • collage
    • banderoles
    • fresque sur le sol de la place de la République
  • media center
    • facebook
    • twitter
    • streaming
  • définir les outils numériques (sécurisés)
  • création d’un sous-pôle relations internationales
    • appel à traducteurs pour la diffusion interne, externe et les synthèses des propositions des AG

Pôle accueil et sérénité[edit | edit source]

Une vingtaine de fascistes ont cherché à perturber la Nuit Debout le 3 avril. Le pôle accueil et sérénité est indispensable dans ces cas de figure. Gérer les mecs et nanas bourré.e.s
Camp de base à l’infirmerie
Ne demande pas de compétences particulières. Appel à volontaires de tous âges.
Encourager les femmes à rejoindre le pôle
Cordialité avec les CRS (il n’y a pas eu de violences depuis le début)
Rester sobre

Pôle animation[edit | edit source]

L’open mic du 2 avril s’est bien passé
3 avril : université populaire de sociologie et ateliers de dessins et d’écriture (si vous laissez des enfants, prévenez les animateurs !)
Instaurer une programmation participative
Programme de la journée décidé le matin pour l’après-midi
L’espace de la place de la République est auto-géré : les artistes ne sont pas obligés de passer par le pôle animation pour faire des animations

Pôle logistique[edit | edit source]

Appel à volontaires pour monter/démonter les tentes et autres petites mains
Au service des autres pôles
Appel à volontaires pour la restauration
Régulation du système du prix libre ?
Appel aux dons de nourriture, faire les marchés

Pôle actions[edit | edit source]

Référent temporaire : Victor
Installation de banderoles
Dégradation festives
Coordination nationale pour organiser des événements au même moment partout en France
Intégrer les actions LGBT
Création d’un sous-pôle grève générale :

Nous avons tous conscience que pour gagner et aller au-delà de la loi travail, notre seule présence ici n’est pas suffisante.
En effet, la présence de l’ensemble des travailleurs à nos côtés est indispensable car nous savons que tous les étudiants et lycéens subiront ce que les travailleurs subissent déjà : le pouvoir patronal.
C’est pourquoi nous invitons les travailleurs de toute catégorie, syndiqués ou non, à venir discuter en parallèle à l’AG en vue de la création d’un pôle GRÈVE GÉNÉRALE.
Nous faisons donc appel à votre expérience dans les monde de l’entreprise et de la lutte, car pour nous ce mouvement n’aboutira pas sans toutes celles et ceux que ont le pouvoir de faire plier le capitalisme et l’État à son service.
Nous vous attendons à côté de l’AG, sous la tente verte, devant la Commission Action.

3 avril : atelier d’auto-défense / désobéissance civile
Usage de Framapad pour faire circuler les informations sur les actions
Pas de récupération politique.
Proposition de texte à l’intention d’Anne Hidalgo, maire de Paris :

Nous sommes réunis sur la place publique suite aux manifestations contre la loi travail et grâce à l’initiative Nuit et Jour debout. Anne Hidalgo, nous ne souhaitons pas occuper cette place ni la privatiser , mais la rendre au commun afin que chacun puisse se réapproprier la res-publica, la chose publique. Et ce chacun est pluriel, cette volonté de réappropriation ne doit pas masquer les différences qui nous distinguent: notre force, c’est notre capacité à échanger malgré nos divergences de points de vue, afin de faire converger les luttes. C’est parce que nous sommes lucides et réalistes sur l’état du monde que nous sommes ici pour parler de nos rêves, faire l’expérience de la démocratie, construire et créer. Nous avons l’espoir d’un monde meilleur et si nous n’avons pas aujourd’hui de proposition concrète ni de programme, c’est précisément parce que nous souhaitons que ceux-ci s’élaborent collectivement. Ce ne sera possible que si ce mouvement est réinvesti par tous. Rejoignez vous!

Coordination des pôles[edit | edit source]

Relayer les informations entre les pôles
Point sémantique : le terme « pôle » est utilisé pour les groupes d’actions concrètes et pratiques et le terme « commission » est utilisé pour les assemblées de réflexion et de discussion

Pôle convergence des luttes[edit | edit source]

Fusion avec le sous-pôle actions grève générale
Appel à mener des Nuits Debout partout en France. 22 ont déjà eu lieu dans d’autres villes que Paris.
Écriture d’un communiqué ouvert et non clivant Coordination avec les organisations lycéennes et étudiantes et les associations de réfugiés.
Proposition de texte :

Sais-tu ce qui se passe là ?
Des milliers de personnes se réunissent place de la République et dans toute la France depuis le 31 mars.
Des assemblées se forment où les gens discutent et échangent. Chacun se réapproprie la parole et l’espace public. Pourquoi en est-on arrivés là ?
Ni entendues ni représentées, des personnes de tous horizons reprennent possession de la réflexion sur l’avenir de notre monde. La politique n’est pas une affaire de professionnels, c’est l’affaire de tous. L’humain devrait être au coeur des préoccupations de nos dirigeants.
Les intérêts particuliers ont pris le pas sur l’intérêt général.
On occupe l’espace public pour reprendre notre place dans la République.
Venez, réfléchissons ensemble à notre devenir commun.
(source)