Bienvenue sur le wiki de Nuit debout, nous sommes le 1054 mars.




Villes/Paris/Architecture/CR/AG du 55 mars / 24 avril 2016

De NuitDebout
Aller à : navigation, rechercher

COMPTE RENDU DE L’ASSEMBLÉE DU 55 MARS / 24 AVRIL 2016[modifier | modifier le wikicode]

Informations[modifier | modifier le wikicode]

Cette première assemblée du groupe Archi Debout connait une très forte affluence malgré la météo capricieuse (beaucoup de vent et peu de cordes pour sécuriser les bâches...). Les participants ont été invités à afficher leur travaux pour nourrir les débats et un côté du stand est utilisé pour accrocher les planches au vu de tous. Il n'y a pas d'ordre du jour annoncé, et les échanges libres débutent dès 18h.

Présentation de l’association Bâtisseur de cabane[modifier | modifier le wikicode]

Un projet en auto-construction de logement passerelle pour les Roms expulsés du bidonville de la rue des Poissonniers. Des représentants présents racontent leurs conditions de vie difficiles, leurs propos sont traduits par une membre de l’assemblée qui s’est proposé bénévolement : ils sont expulsés par les forces de l’ordre et jonglent aujourd’hui d’un bidonvilles à un autre, avec un passage pour certains dans un hôtel meublé en Île de France. Leurs enfants se retrouvent déscolarisés et il leur est impossible de se stabiliser pour pouvoir s’offrir un confort de vie. Ils ont communiqué leur volonté d’être prêt à s’investir personnellement dans la réalisation de n’importe quelle initiative pouvant les aider. Beaucoup d’espoir pour ce projet.

Débat ouvert sur le thème de l’architecture participative et collaborative[modifier | modifier le wikicode]

Beaucoup de témoignages d’exemples de projets urbains collaboratifs, où les habitants ont pu prendre suivre et travailler avec un architecte pour l’élaboration de leur cadre de vie :

  • Logement social à Begles, les habitants ont dessiné leurs logements
  • Loi logement hollandaise sur les bureaux inoccupés
  • Community Land Trust : ce qui fait qu'un appartement prend de la valeur est lié au quartier. Inventé aux USA pour redistribuer au quartier
  • Un architecte pour Emmaüs à fait en sorte que le dernier logement soit pour réfugiés
  • Développement d’un centre commercial qui proposé de raser d’ancien bâtiments industriels, bloqué par les habitants et prise en main du projet par un comité de quartier à Amsterdam. Le projet réalisé aujourd’hui propose des cinémas,ateliers collaboratifs, des logements participatifs, des restaurants guinguette, etc.
  • A Madrid, un vide urbain générée par le développement de la ville et donne du sens à un quartier. Urbanisme néolibéral a l'oeuvre en espagne mais ils ont réussi à changer les choses dans ce quartier. Il est possible qu'un vide fasse surgir s nouvelles dynamiques sociales.
  • A Berlin, ,un squat public “ TeepeeLand”. Un endroit jonché de tipi, le long de la Spree revendiqué espace public par initiative populaire. Des activités artistiques et l’entretient de l’espace est organisé par les occupants, des potagers partagés y sont construits …
  • Exemple à Paris-rue du faubourg du temple. Association stop monop pour des petits commerces plutôt qu'une moyenne surface- logement social ne pourrait il pas aller avec commerce social ?
  • L'architecture, la place et le peuple - 12 au 15 mai rue de l'Ourcq - Ourcq blanc.
  • Architectes de quartier pour travailler avec les habitants -conseils citoyens dans le 93, sur l'Île-Saint-Denis (mis en place par El Kohmry)
  • Évocation de l’organisme hollandais Camelot qui propose de reconvertir les bureaux en logements à louer pour un bail à durée limité mais renouvelable.

Parole libre sur l'actualité de la profession, au regard notamment des nouveaux outils numériques[modifier | modifier le wikicode]

  • Joao - proposer de commencer à dire non à certains architectes - dire non aux charrettes non payées, non aux projets qu'on ne peut pas discuter- aller sur les chantiers,- construisons- réfléchissons sur nous mêmes.
  • Wasp projet Italie - nouvelles technologies imprimantes 3d -Habitat d'urgence à partir s ressources locales - plans construits a distance. Projet exposé au Lieu du Design dans le 19eme arrondissement
  • Certaines personnes se sont exprimées contre les imprimantes 3d ultratechnologiques
  • Noyauter d'autres systèmes. Intervenant travailler dans un bureau d'étude pour amener de la qualité architecturale dans d'autres lieux - "les architectes de l'ombre"
  • Ne pas attendre que les décisions viennent des élus - pas assez d'architectes élus ou à des postes clefs du développement urbain..
  • Reprendre les outils politiques- que le permis de construire soit accordés par les habitants dans un certain rayon
  • Principe de démocratie directe. Montrer les gabarits comme en Suisse.
  • Réfléchir sur les outils. Architecte web et numériques -
  • Réfléchir à de nouveaux métiers de l’architecture : architecte de quartier -architecte incubateur- architecte médiateur, partage des outils de conceptions.
  • Plans libre d’architecture, pour le CopyLeft
  • La fabrication de la ville : qu’est ce qu’une métropole?
  • Le métier de l'architecte (la loi MOP)
  • Enseignement de l'Architecture dans les écoles françaises

Débat sur l’étalement urbain et les solution d’agriculture urbaine en lien avec l’architecture et l'urbanisme[modifier | modifier le wikicode]

  • L'agriculture urbaine est un mythe ? Il vaut mieux recréer une ceinture maraîchère autour de Paris
  • Au contraire, l'agriculture urbaine peut-être une manière de rendre les villes partiellement autonome.
  • À Detroit les gens se nourrissent a 80%en agriculture urbaine- pas quelque chose à rayer.
  • Les toits parisiens sont autant d'espaces qui pourraient être colonisés par des activités agricoles
  • Il faut soutenir le développement des campagnes et les terres agricoles pour créer une relation de circuits courts avec les villes. L’agriculture urbaine peut venir en complément mais a surtout une vertu pédagogique.

Organiser la suite du mouvement[modifier | modifier le wikicode]

  • Prendre une place ensemble, venir au pôle occupation et construire à partir du 28 !
  • Participer à des actions par exemple : Collectif Arbre à Louer -collectif qui colle des fenêtres sur les arbres avec de la colle de farine . ville utopique où personne n'est exclu.
  • Programme pour la place : logement pour réfugiés -accueil des enfants - faire des ateliers publics.
  • Création de Communs - licence creative commons
  • Propager ArchiDebout dans les écoles, les quartiers en développement, les agences d’archi, etc…
  • Exporter les moyens et outils des écoles vers des commissions comme BiblioDebout,...