Bienvenue sur le wiki de Nuit debout, nous sommes le 1119 mars.




Villes/Paris/Cahiers de doléances et d'exigences/Doléances/Classement Interne à Nuit Debout

De NuitDebout
Aller à : navigation, rechercher

INTERNE À NUIT DEBOUT[modifier | modifier le wikicode]


En Espagne, il y a eu un consensus pour ne pas consommer de l'alcool ni de la drogue dans l'espace de lutte.


L'installation de toilettes sèches : un seau et de la sciure


En parallèle des AG existantes, organiser des discutions permettant de rebondir sur les idées des autres et de débattre plutôt que de simplement exprimer son point de vue tour à tour.


Convergence – Mise en lumière de nos propres médias – Radios (ex : 89 – 4) :

Artistes (musiciens « engagés »), les piliers de l’art.

Croiser les thèmes de lutte et « les thèmes de vie : manger, aimer, dormir

Simplifier notre COM.. Réflexion autour abreviations, jargons et prejugés


Publier sur le site de convergence des luttes tous les modèles d’affiches, de tracts, de messages que nous souhaitons diffuser afin que chacun(e) puisse si il le souhaite les imprimer et les diffuser autour de lui/d’elle (ex du tract type «Nuit Debout »


Ce soir un texte a été lu en AG pour demander aux flics de nous rejoindre : leurs conditions de travail seraient à pleurer ! CE QUI EST, A PLEURER C’EST QUE CE TEXTE SOIT ENVOYÉ : QU’IL DEMISSIONNENT (PARCE QU’ILS ONT CHOISI LEUR TAF IGNOBLE) PLUTOT QUE DE LEUR FAIRE OBTENIR + DE MOYENS DE REPRESSION


PROPOSITION évoquée en AG le 07/04/16 au soir. LIRE LES IDEES EN AG

Les COMMISSIONS à 16h pour les travailleurs c’est PAS TOP.

Objectif : Création commissions Accessibilité – public avec tous les handicapés. Problème : discrimination


Je sens un mouvement profond de vie se structurer et auquel il nous faut bien veiller.


Lancement d’une pétition nationale


Mise en place d’un comité de soutien, suivi….


Proposier cette action partout où se réunit ‘Nuit Debout’


Publication quotidienne (affichage sur la place) des résultats ???


Il manque au mouvement une base idéologique solide à laquelle se référer, mis à part Lordon, ce qui est déjà bien mais qui ne suffit pas. Ce qui est en question, c’est la place du travail, du travailleur, dans la société à l’air numérique où le capitalisme, ceux qui ont le capital, les possédants, n’ont plus besoin d’autant de monde, de salariés, d’ouvriers, etc, pour accroître leur richesse et faire tourner leurs affaires sur la planète. A l’heure où, politiquement, les mêmes capitalistes peuvent faire leurs affaires dans des pays non démocratiques comme la Chine, je souhaite qu’il soit réfléchi à tout cela et que des propositions soient faites dans le cadre de ‘Nuit Debout’, pour arrêter les régressions sociales.


Création d’une commission pour exiger l’asile politique pour Julien Assange et Edward Snowden.

  • Lancement d’une pétition nationale.
  • Mise en place d’un comité de soutien, suivi…
  • Proposer cette action partout où se réunit Nuit Debout.
  • Publication quotidienne (affichage sur la Place des résultats)


Nous voudrions émettre une MISE EN GARDE. Constat : ce mouvement spontané est né d’une volonté commune de se rassembler pour un changement de paradigme dans la société.NEANMOINS, l’utilisation d’un vocabulaire, d’un lexique, d’un discours dichotomique (l’opposition entre le ‘eux’ et le ‘nous’) ébranle l’essence même de ce mouvement. En effet, un tel discours instaure une distinction artificielle entre les différentes franges de la société. Cela nous DERESPONSABILISE = cela est dangereux et exclus de fait certaines personnes. Ce ‘eux’ dénigre bien souvent de soi-disant ‘élites’, ‘niches’ qui n’auraient donc pas leur place dans ce mouvement ? Attention à nos préjugés. Attention à ne pas exclure sur la base de ceci. ‘Se changer soi-même pour changer le monde’. Mais que vive NOTRE INITIATIVE.


Pour qu’il y ai une rotation dans les cahiers de doléances .


Il serait intéressant que les sujets traités soient : Que fait-on si la loi passe ? Que fait-on si elle ne passe pas ? N’oublions pas que l’objectif est notre seul levier est la loi El Khomri. On garde la force.


Je connais mal votre mouvement, mais il a ma sympathie. Néanmoins, je ne saurais que trop vous inciter à la prudence concernant l’emploi du terme nous et à ses éventuels dérives. La pluralité des points de vues (que vous revendiquez à raison !) me parait mal s’accommoder d’un usage si expéditif du nous qu’il me semble falloir réserver à l’unanimité si difficile à obtenir qu’elle puisse être.


Je préconise de trouver un moyen pour réduire la prise d’alcool sur la place (sans excès).


Il y a beaucoup à dire, encore plus à faire mais s’il y a une chose qui m’intéresse le plus dans ce mouvement de la Nuit Debout, c’est ce vers quoi nous tendons. Le nombre de gens chaque jour et la pérennité du mouvement donnent du crédit à la volonté initiale : trouver des alternatives. Et comme le politique fédère une grande partie des buts que nous sommes en train de nous fixer, il faut que d’une manière ou d’une autre, Nuit Debout soit plus officiellement la conscience de nos dirigeants, un contre pouvoir établi ou non. La voix qui dit non quand nos « représentants » oublient qu’ils sont sensés relayer notre voix et cesser d’agir comme bon leur semble entre deux élections. La Nuit Debout pourrait être une forme moderne des tribuns de la plèbe de la République romaine. Bref, si on ne peut pas tout de suite passer à un système purement démocratique, peut être pourrions nous au moins peser indépendamment sur ceux qui influent sur le sort de notre pays et in fine notre sort à tous.


Le problème est d’où est ce qu’on vient et où est ce qu’on va. Réfléchissez

Envoyer chaque doléance au président de la république, palais de l’elysée, 55 rue du Faubourg St Honoré, 75008 Paris en franchise postale


Demande d’une commission en lien avec la commission sur la Guerre, pour rencontrer le syndicat des Forces de l’ordre pour négocier qu’il aux décideurs eux même, de converser des refus (?) ou des ordres qui n’ont pas lieu d’être pris suite à leur grève (Forces de l’ordre) de jeudi. Qu’ils viennent discuter librement en AG avec nous pour la suite ( comme les Force de l’ordre en Italie).


On est avec vous !


A Lyon, nous avons mis en place quelque chose intéressant. DES CRIEURS.
Pour dire en AG les propositions, interventions de personnes timides présentent dans la foule. Je ne suis là que pour deux jours, je ne pourrais pas me porter responsable, ceci est une suggestion. 
Autre remarque : il serait intéressant de créer des liens entre les villes = diffuser les propositions concrètes, les actions à faire au niveau national.


Le nationalisme monte en Europe de L’Est : des partis d’extrême droite sont au pouvoir (groupuscules fascistes). Ces pays frères, nos amis de l’Est, ces jeunes qui n’ont pas de culture politique, ils n’ont pas pu construire, développer une culture politique. Peut on créer un lien avec eux ? Peut on leur demander conseil ? LEUR ENVOYER UN MESSAGE, CREER UN LIEN, EST – OUEST, BATTONS NOUS ENSEMBLE


C’EST GÉNIAL TOUT CE QUI SE PASSE LA ET JE SUIS BIEN CONTENTE. 
NÉANMOINS (MAINTENANT QU’ON EST DEBARASSÉ DES VENDEURS DE MERGUEZ) ET PUISQU’ON REVENDIQUE LE CÖTÉ « ANTISYSTEME » ­ Y’A­T­IL UN MOYEN D’ASSOCIER PLEINEMENT LES AUTRES VENDEURS COMME LIBERTALIA, LES AUTRES LIBRAIRES ET LES TEE SHIRTS (PRO PALESTINE) AFIN QU’ILS FASSENT PRIX LIBRE OU QU’ILS REVERSENT DES SOUS A NUIT DEBOUT ( ?) OUI ?


Bonsoir, je suis comédienne et je parle peut­être d’un sujet dont je ne sais rien.
Mais j’aimerais faire un appel aux policiers, pas contents de leurs positions, de ceux qu’on les oblige à faire...à nous rejoindre. J’imagine que y’a quand même des flics qui ont fait ce métier pour une bonne raison. Ex : servir, protéger etc.. et que l’état et le capital s’en sert comme sa milice perso...On a tous besoin de protection...J’aimerais que s’il y’en a dans la foule, toujours en fonction, ou, non, ils puissent avoir l’assurance de pouvoir s’exprimer sans se faire lyncher, et qu’ils soient bienvenu à le faire. Merci d’avance


Est-ce que vous pensez possible de créer des logiciels ou applications sur les réseaux sociaux à partir de logiciels libres afin de ne plus dépendre des GAFA ? Je pense que ça rendrait le mouvement moins paradoxal plutôt que d’utiliser facebook, gmail… Sinon dans l’idée BON COURAGE

En route vers la société parallèle

Ah oui aussi, pensez-vous possible que cette société soit dénué de but ?

Donc à l’inverse de l’actuelle, vivre pour vivre !

Organiser une lecture à voix haute, à Nuit Debout, du roman americain Le cœur est un chasseur solitaire de Carson McCullers, roman sur les vertus de la libération par la parole et l’idéalisme qui loge au fond du cœur de chacun.

  • Imposer aux medias qu’ils organisent la lecture des grandes œuvres littéraires (télé et radio)
  • Lancer les publicités pour les romans, pour enfants et adultes à la télé.


Organiser de vrais débats pendant la nuit sur des sujets très variés et controversés pour limiter le côté festif qui nuit à la bonne image de la manif.


Bannir Coca-Cola et autres boissons et produits des multinationales de la Nuit Debout. Merci !!


Que sylvain Baron et Etienne Chouard puissent venir tranquillement exprimer leurs idées sans se faire virer par les ANTIFAS !


Argent et transports : permettre à des personnes ou groupe de réduire les coûts de transport vers la place.


La clope debout partout ce n’est pas cool. L’air est assez pollué comme ça. Sans parler de la foultitude de virus et de bactéries qui trainent.

La santé dans le monde c’est fondamental, Universel.
Je n’ai pas entendu de mot là-dessus.
On est jeune, on vit en France, on est privilégié…
Mais la pollution Ici et Maintenant c’est aussi des crises cardiaques.
Merci


Continuez avec les cahiers de doléances, c’est très bien !


Bonjour,

Mes doléances ne sont pas vraiment d'ordre politique mais concernent un aménagement en terme d'hygiène de la Place. 

En effet, la place accueille tous les jours (et nuit) une population très importante et chacun se débrouille pour uriner.

Pas de chance, ma porte est la première de la rue Meslay et sert donc d'urinoir.

Ne serait il pas utile de demander un aménagement en toilettes pour répondre à ces besoins ?


Salut à toutes et tous des Commissions Sérénité, Droit et Cahiers de Doléances et d'Exigences,

Il m'est venue une idée toute à l'heure. Considérant les agressions de nos copains et copines de la Nuit Debout, par les gardiens et gardiennes de la paix en armure (ou en civil), que diriez-vous d'entrer en contact avec eux, pour leur dire en gros que leur métier n'a rien de dérangeant en soi, mais qu'ils et elles s'attirent beaucoup de haine par la faute de celles et ceux d'entre eux qui se font un plaisir de casser du "gaucho". Manque de bol, l'uniforme force l'amalgame entre le bon grain et l'ivraie. Il se trouve que j'ai pu discuter dernièrement avec une commissaire qui semblait aux commandes et dont l'amabilité m'a saisi en comparaison de ses subordonnés qui sont fermés comme des huitres et d'une violence trop souvent prodigieuse. Peut-être vos commissions respectives pourraient-elles s'associer pour tenter d'ouvrir la discussion avec les syndicats de police, pour les confronter à la violence des leurs. Ce sera peut-être vain, étant donnée leur grande solidarité, mais ça ne mange pas de pain. Et même une fin de non-recevoir donnerait au moins la couleur...


Ca suffit de permettre aux voyous, aux délinquants et aux crevards de manifester sans vergogne, de nuire à la vie des parisiens et de tous les français. (...) . Malheureusement les français et les parisiens n’ont pas encore compris que le gouvernement s’est vendu et amène la France dans le gouffre.

Lisez et apprenez l’histoire 1917 – en Russie. Vous aurez la guerre civile cette année là !
Et je ne parle pas des occupants d’Afrique qui ont envahie le pays.
Les Français n’ont pas voulu les aristocrates Russe, les allemands et se font « (..) pour l’Afrique et le proche Orient.
Bravo la France !


NON VIOLENCE[modifier | modifier le wikicode]

Non-violence du mouvement, s’inspirant des droits civiques des noirs américains, de Gandhi, …


Que la police puisse se joindre au mouvement populaire


L’appel à la violence est inutile, encore moins face aux forces de l’ordre.


J’étais à l’AG aujourd’hui. J’ai vu un représentant du pôle sérénité dire qu’il était opposé à la vente d’alcool et de nourriture sur la Place sous prétexte que c’est eux les responsables des alcooliques et des bagarres sur la Place qui discrédite « l’image » du mouvement. Il a appelé sans demander de voter aux gens de se lever pour faire partir les vendeurs de saucisses. Il n’a pas laissé le temps de s’opposer à cette proposition. J’ai intervenu auprès d’un vendeur devant la sortie du métro qui a été encerclé violemment et je l’ai défendu car je n’étais pas d’accord. Je trouve cela très grave. Les vendeurs ne sont pas des ennemis du mouvement et au contraire, il faut les protéger car ils sont et travaillent dans la précarité. Je ne suis pas d’accord avec cette action hypocrite, violente et contre-productive


Souhait d’une commission « sérénité » pour sécuriser la Pace à partir d’une certaine heure (2h du matin jusqu’au matin) pour ceux qui essaient de tenir debout « Toute la Nuit ».


Samedi dernier, je suis restée jusqu’au matin et je pense que monter un petit espace détente réservé aux personnes de la Cantine, Logistique, Accueil,… et autres pour qu’à partir d’une certaine heure nous puissions avoir la possibilité de reposer en sécurité.


Il faut sécuriser la place, la dynamique, la liberté d’échanger. Mais comment ne pas recréer la police. La commission sérénité je veux bien...Mais il va falloir être vraiment ZEN !!! Demander à Raoul RIGAULT ?