Bienvenue sur le wiki de Nuit debout, nous sommes le 630 mars.




Villes/Paris/Cahiers de doléances et d'exigences/Doléances/Classement Pôle Démocratie

De NuitDebout
Aller à : navigation, rechercher

PÔLE DÉMOCRATIE[modifier | modifier le wikicode]


DROITS ET PRINCIPES FONDAMENTAUX[modifier | modifier le wikicode]

Tous les êtres humains étant égaux, balayer toutes les discriminations sexistes, sociales, racistes.. pourrait être établis en abolissant toute HIERARCHIE dans tous les domaines politique, économiques. L'abolition de la hiérarchie implique la mise en place d'une AUTOGESTION nécessaire en fonction de la volonté et de la possibilité d'investissement


Se nourrir, de loger, doivent-être reconnus comme des droits fondamentaux. L'accès à ces droits fondamentaux doit-être gratuit pour tous – et implique une réorganisation totale de notre système.


Revenir au CNR ! (sans passer par la case Guerre mondiale) Rétablir petit à petit une démocratie plus directe


Donner son sens à la démocratie qui se doit d’être au service de l’intérêt commun. Donner la parole aux gens pour qu’ils construisent ensemble un bien commun.


Construire une constitution dont la notion d'universalisme soit « le fil rouge »


Peut être qu’avant de penser/produire une constitution, nouvelle, pouvons-nous nous inspirer, se réapproprier, défendre La Constitution des Droits de l’Homme et notamment son article 23. Pour le coup, elle a un caractère universel. Pas besoin de discuter de son message, juste d’en laisser libre à chaque peuple sa traduction en actes…non ?

  1. Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage.
  2. Tous ont droit, sans aucune discrimination, à un salaire égal pour un travail égal.
  3. Quiconque travaille a droit à une rémunération équitable et satisfaisante lui assurant ainsi qu'à sa famille une existence conforme à la dignité humaine et complétée, s'il y a lieu, par tous autres moyens de protection sociale.
  4. Toute personne a le droit de fonder avec d'autres des syndicats et de s'affilier à des syndicats pour la défense de ses intérêts.


Rétablir petit à petit une démocratie plus directe


LA SEULE VALEUR EST LA PERSONNE ELLE EST LA SOURCE DE TOUT


Abolissons la propriété


Après les doléances, à quand une nouvelle déclaration des droits ?


CONSTITUTION[modifier | modifier le wikicode]

Refusons les tentatives d’enfumage : L'Islam, les restrictions budgétaires..pour ramener le débat sur les vraies questions.


Le candidat élus (désigné par assemblée ou tiré au sort) s’engage à redonner automatiquement le pouvoir au peuple via l’élaboration d’une nouvelle constitution approuvée par référendum. Le problème ce n’est pas l’homme mais la couronne


Le pouvoir vient du peuple, alors pourquoi la hiérarchie let le banquier à la tête et les représentants en bas ?


Je propose que, dans une 6ème République, l'ensemble des assemblées régaliennes soient régulièrement délocalisées et province et en banlieue afin de casser le centralisme parisianiste et les discriminations territoriales.


La lutte contre la corruption doit-être constitutionnalisé sans quoi aucune structure ne sera valide dans le temps.


Écrivons un nouvelle constitution. Idée de nouvelle devise : Fraternité-Égalité-Liberté


Article 1 de la Constitution : Le peuple (ensemble de citoyens) exerce pleinement sa souveraineté en la déléguant aux représentants qu'il a désigné. Lorsque les circonstances l'exigent, il exerce directement sa souveraineté dans un temps et avec les moyens qu'il définit lui même.


Il me semble que le référendum d'initiative populaire est un outil vitale au bon fonctionnent d'une démocratie


Pour que les policiers aient le droit à la désobéissance civile.


Le programme du candidat élu (des candidats ? si on n’élit plus un président mais une équipe ?) doit être contractuel. Un changement d’orientation sur un élément structurant doit être soumis à référendum.


Le non-cumul des mandats dans le temps doit être accompagné de moyens supplémentaires pour les élus, pour se former rapidement, et pour les formations citoyennes et politiques qui existent et veulent participer au débat politique.


6ème République. Préambule : les hommes naissent libres et égaux en droits et en devoirs. Chaque individu, dans la nouvelle République Française, a le droit de vivre dans des conditions décentes, qui comprennent : logement, toit et revenu minimum, qui leur permette de vivre une existence digne, d’avoir accès à la santé gratuite, à l’éducation gratuite (même à l’université), à une culture qui le dote d’un esprit critique qui lui permette d’exercer un droit de citoyen.

  • ART 1 : la propriété privée est abolie
  • ART 2 : la concurrence est hors la loi
  • ART 3 : la préservation de l’environnement est une obligation. Quiconque ne pourra dégrader l’environnement, ni aucun protester.
  • ART 4 : la démocratie représentative ayant échoué, seule la démocratie directe est légitime en république. Des conseils citoyens assureront la confection de la loi ; des représentants tirés au sort hériteront d’un mandat impératif.
  • ART 5 : aucune loi ne pourra porter atteinte à la sécurité sociale, économique et politique des citoyens, en conformité avec le préambule.


Je souhaite que François Hollande démissionne. Qu’il organise son départ en faisant en sorte que soient tenues, partout à travers la France, des assemblées constituantes pour définir les termes d’une nouvelle République. Que le peuple jouisse de toute l’infrastructure nécessaire pour concevoir la société autrement. Ce serait un bon début pour pouvoir avoir plus que la ‘seule’ Place de la République.


Lire la Constitution de Cuba.


Ne pas autoriser le président à engager les troupes dans un conflit sans l’autorisation du congrès.


Éventuellement, supprimer le 49-3


Abolition des privilèges : plus de traitement aux anciens présidents, ministres !


La nouvelle constitution doit donner à l’EXECUTIF sa fonction primaire : exécuter la volonté du peuple.

C’EST LE PEUPLE QUI GOUVERNE SEUL ET SANS PARTAGE !
Pour cela quelques propositions :
a. Les élus ne peuvent ni cumuler les mandats, ni être réélus
b. Le sénat doit être constitué de citoyens tirés aléatoirement
c. Les thèmes de loi doivent faire l’objet d’un referendum annuel
d. Pour l’écriture de chaque loi : une consultation citoyenne en amont et une seconde quand le projet de loi arrive à l’Assemblée
e. Chaque représentant politique doit rendre transparent ses intérêts
f. Les votes blancs et pétitions doivent être pris en compte


Il faut que chaque article d’une constitution proposée par une assemblée réduite soit voté séparément par l’ensemble des citoyens.


Remplacer ‘Liberté, Egalité, Fraternité » par « Liberté, Solidarité, Equité » dans le préambule de la constitution actuelle.


Réorganiser le gouvernement sur le principe de la permaculture


Proportionnelle à toutes les élections sauf présidentielle


Pour une démocratie rénovée en France :

Changer de constitution
La nouvelle constitution devra instaurer un vrai regime parlementaire avec un chef d’Etat qui ne gouverne pas : paradoxalement, c’est le rôle d’arbitre imaginé par De Gaulle.
Représentation proportionnelle intégrale, c’est l’assurance d’avoir une représentation juste
Régime parlementaire : gouvernement n’impose pas de manière abrupte ses vues.
Le parlement doit contrôler
Réorganisation de l’Etat, de ses administrations pour un Etat moins obèse, plus efficace : Moins d’Elus, moins d’administration, moins de lois, moins de normes.


Dans l’idée d’une convergence des luttes, je pense qu’il faudrait définir une ou deux revendications communes afin d’éviter de s’éparpiller dans des centaines de luttes différentes. Pour moi, il nous faut une vraie démocratie. Et pour cela, commençons (nous le peuple) par écrire la constitution. Pour cela, et ça reste à discuter, il faudrait peut-être une assemblée constituante tirée au sort. Reste à définir les modalités de ce tirage au sort.


INSTITUTIONS[modifier | modifier le wikicode]

Changer la gouvernance, pour mettre le peuple dans toutes les assemblées. Un tiers des citoyens volontaires tirés au hasard, et toutes les décisions devront être votées par au moins 588 d’entre eux. Vive les fiers citoyens !


Constituante : Un mandat électif, un seul pour tous, femmes, hommes, chômeurs ( ?), coiffeurs, éboueurs. Plus de caste politique à l’Assemblée. Une seule assemblée constituante et nationale (plus de sénat).


Au sein du Parlement, nommer une chambre (le Sénat) par tirage au sort parmi les citoyens, à l’image du Jury d’assises.


Un pouvoir bi parti avec binôme économiste et technicien de terrain


Je suis favorable à l’abolition de la 5e République et l’institution d’une 6e République qui soit inspirée de la Suisse ! La Suisse est une confédération très décentralisée et très démocratique (referendum). Le président change tous les ans.


6ème République parlementaire


Pour une transition en plusieurs étapes, un premier virage serait de remplacer le conseil constitutionnel par un tirage au sort, et le fameux « conseil des sages » deviendrait réellement sage.


Démocratie :

  • Constituante tiré au sort : 1000 individus.
  • Assemblée citoyenne : 1000 individus (Pouvoir législatif)
  • Assemblée nationale (optionnelle) (Pouvoir législatif)
  • Exécutif en mandat impératif
  • Souveraineté du peuple : transparence et contrôles !
Referendum, initiative populaire.
Bon début.


Supprimer le Sénat


Pyongyang, cette ville là et Paris sont les 2 seules villes du monde où le maire n’est pas directement élu par ses habitants. C’est pourtant la 5 ou 6 personnage de l’Etat avec des pouvoirs considérables.
Aujourd’hui la France ne risque pas de coup d’Etat militaire, elle n’a donc pas besoin de 2 chambres. 1 seule suffit avec moitié moins de députés. Assemblée : 3000 salariés Sénateurs : 5000. Paris n’a pas besoin de 20 Maires et de 300 employés par Mairie. Créons des commissions qui regrouperaient vis responsabilités. Les bâtiments seraient loués à des groupes hôteliers. Les recettes viendraient en déduction des impôts.


Système parlementaire


Décentralisation accentué – Voir système fédéral


Une Démocratie parlementaire, suppression de la fonction de président. Réforme des assemblées (agenda parlementaire fixé par les parlementaires et pas le gouvernement notamment). Charlotte


Remplacer le sénat par une chambre constituée de citoyens tirés au sort et d’experts (scientifiques) chargés de vérifier la compatibilité de chaque loi avec l’avenir de la planète et de l’Humanité. Judith M, graphiste, Paris


Bonjour, sur les institutions:

s'appuyer sur le rapport Bartolone Winock de cet automne avec :

  • moitié de l'assemblée à la proportionnelle
  • des législatives avant les présidentielles ( inversion du calendrier)

et puis en plus: un seul mandat à la fois et deux mandats, quels qu'ils soient, en tout.

C'est simple, réaliste et opérationnel ( large majorité des citoyens possible sur de telles mesures)


METTRE FIN À LA « CLASSE POLITIQUE »[modifier | modifier le wikicode]

Il y’a trop de ministres, de secrétaires d’Etat et leurs assistants, gracieusement payés, plein de privilèges.


Cette classe gouvernant a remplacé la noblesse et le clergé de l’ancien regime. Nous sommes le tiers etat et sommes la majorité : il faut les foutre dehors (sans leur couper la tête quand même)


Ils nous prennent vraiment pour des cons


La doléance de La France, c'est de la merde. Je veux que mes enfants aient un monde meilleur. Pas de politique de merde. La Gauche, La droit, le FN, même pas la peine. (...). Le gouvernement doit relever la tête.


577 députés, c’est trop. La plupart sont absentéistes. Les anciens présidents de la République coûtent trop cher : chauffeur, protection, voiture de fonction, etc. Réduisons le nombre de hauts fonctionnaires has-been qui, à 70 ans, continuent à occuper des postes ou à coûter cher à l’Etat. Les bourgeois qui se sont emparés de la chose publique à la fin du XIXème siècle sont les privilégiés pendus à la lanterne au XVIIIème siècle.Une nouvelle république s’il vous plaît. La 6ème avec d’autres acteurs et d’autres ambitions démocratiques et égalitaires.


Je souhaite un renouveau d’une classe politique installée dans son confort depuis trop longtemps.


Je souhaiterais une VIe République où une loi, qui changerait tout, serait mise en place: l’interdiction d’être réélu, pour n’importe quel mandat que ce soit, du petit conseiller municipal au président de la République. En effet, nous constatons tous que nos homme politiques rendent des comptes à ceux qui ont financé leur campagne et non à leurs électeurs, et qu’ils agissent dans le seul but d’être réélu et non pas pour le bien de la société. Je ne leur en veux pas, c’est humain. Quand on a des privilèges, on veut les garder, nous ferions la même chose. La solution est donc de supprimer cette envie irréductible de la réélection. Plus de carrière de politiciens. Chaque citoyen, travaillant dans une branche, peut à un moment de sa vie décider de consacrer un an, deux ans, cinq ans (à définir en fonction des postes évidemment), à mettre en place une de ses idées, et retournerait ensuite à son travail. Il faudrait bien sûr encadrer cela (des garanties quant à retrouver son travail après son mandat, un salaire correct mais pas exorbitant, des conseillers en communication, en « stratégie »…). Le système en serait profondément changé, le mot « démocratie » et « citoyen » retrouveraient tout leurs sens, tout cela en une loi simple et efficace.


En finir avec la professionnalisation des politiques : un mandat n’est pas une carrière ! En finir avec le théâtre médiatique : le spectacle oui, mais en politique non. En finir avec les parties traditionnels (dissolution ?) dont les luttes de pouvoir et les égos ont remplacé les (pâles) convictions


Enfin, s’il faut un État, il faut tout faire pour que nos représentant(e)s nous représentent vraiment : tout élu doit avoir travaillé pendant au moins cinq ans au salaire minimum. Et tout élu doit être révocables par pétition


Qu’il soit écrit dans la Constitution qu’aucun privilège ne soit de fait accordé aux responsables politiques. Arrêter la France des privilèges. Ex : Président de la République bénéficie de commodité pour assurer ses fonctions, MAIS pas à vie ! Que les avantages octroyés aux politiques soient plafonnés. Louis XIV et ses courtisans ne doivent pas perdurer.


Limiter la professionnalisation de la politique en limitant le nombre de mandats à 3 par « carrière ». Payer les responsables par défraiements, ils devraient montrer leurs factures pour être remboursé. Parallèlement, créer un organe de contrôle de la vie par des citoyens tirés au sort. Toutes les activités et couts liés aux représentants doivent êtres publics.


Limiter les « revenus » des élus lorsqu'elles sont disproportionnées par rapport au revenu moyen


Non cumul des mandats


Destituer les parlementaires/sénateurs s'ils ne sont pas présent lors du vote d'une loi


Suppression ou réforme de l'ENA (fin de sa suprématie). Recrutement de fonctionnaires dans la société civile Indexation de la rémunération des élus sur le salaire médian ou le SMIC (ça leur fera les pieds).


Insupportable que dure l’inégalité femmes hommes, et la non parité dans tous les lieux de pouvoir et d’expression


La preuve que les gens sont capables d’être ensemble, de s’organiser, d’avoir le sourire et de faire des choses. Si seulement on pouvait se débarrasser des politiques, la vie serait belle.


Interdire le cumul des mandats pour tous mandats politiques, avec limite du nombre de mandats.

Nécessité absolue de ne plus se présenter à une élection quel qu’elle soit, dès que l’on a été reconnu coupable et condamné dans l’exercice de ses fonctions politiques et électives.


Séparer la sphère économique de la sphère politique. Retirer la loi qui modifie les conditions de présentation à l’éléction présidentielle (temps de parole…)


TRANSPARENCE[modifier | modifier le wikicode]

En finir (même si ça commence) avec le secret des affaires


Question posée sur le statut du journalisme, le manque
d’ « encadrement » sur certains sujets, droit d’investigation ET le manque de protection des lanceurs d’alertes et des journalistes d’investigation.


Ne pas céder aux pressions des gros Lobbys. Hier, le Conseil d’État a levé l’interdiction de vente u maïs OGM de Monsanto – distributeur de cancers mondial depuis 1901. On veut une qualité de vie, et pas finir par manger de la merde tout ça pour leurs intérêts économiques. A bas Monsanto !


Transparence de l'impôt. Tant au niveau de la somme récolté qu'au niveau de la répartition de cet argent (Nous pouvons imaginé une feuille reçus avec nos impôts indiquant la proportion redistributive vers l'éducation, la culture...)


Transparence complète des frais des députés, représentant de l'Etat (existe dans certains pays nordique)

Vraie transparence dans l’utilisation de tous les fonds publics et faire sauter les têtes des politiques dans lesquelles on se reconnaît plus, nous la majorité de non votant.


Transparence sur les députés/sénateurs absents des votes de loi.


Revoir le statut des fonctionnaires quand il couvre les blocages et bêtises de certains, à tous niveaux de l’échelle


RÉIMPLIQUER LE CITOYEN[modifier | modifier le wikicode]

Améliorer le fonctionnement de notre politique en impliquant le citoyen dans son devoir. Je voudrais que les citoyens et citoyennes doivent participer régulièrement (genre, tous les mois) aux réunions communales ou municipale pour impliquer dans la vie de leur quartier activement. Pour les travailleurs, il faudrait que ce soit pris sur leur temps de travail comme cela l'est pour les délégués syndicaux.


Prévoir un temps mensuel ou hebdomadaire qui seraient consacré aux assemblées populaire. Ces temps d'échange seraient rémunéré par les entreprises (les salarié pourraient décider de rester au travail ou d'aller à ces assemblées sans incidence sur leur salaire et un contrôle serait mis en place pour vérifier qu'il n'y a pas d'abus des employeurs). Cela se ferait en corrélation d'une baisse hebdomadaire du temps de travail car nous sommes en surproduction.


Qu’on devienne des citoyens avec des convictions et plus des autruches passives.


Tout simplement mettre à bas la représentativité. A tous les échelons de l’Etat (Municipalité, 
Région, Nation.) Comment ? EN invitant chaque citoyen à être volontaire sur un projet préalablement proposé par une assemblée de citoyens. Parmi ces volontaires, on tire au sort les personnes afin de constituer une équipe de 20 personnes qui s’informe et synthétise les idées des différents partis prenant de la négociation (Ecouter morento sur les pesticides par exemple)
Cette commission soumet son apprentissage à l’assemblée citoyenne volontaire et tirée au sort, qui vote grâce aux éléments apportés par la commission citoyenne de 20 personnes. 
En espérant avoir été clair !


Redonner par un développement de la démocratie directe et locale, le pouvoir aux citoyens de choisir leur politique et non pas la vôtre


Je voudrais vous parler de cette frontière à la fois immense et finalement si simple à franchir lorsqu'on décide de la franchir : celle qui sépare le projet, de l'action. La pensée, de l’acte.

On pense énormément, on parle beaucoup aussi, mais on agit encore trop peu. Si on ne peut pas forcer les autres à agir, et si on ne peut pas non plus agir à leur place, je voudrais juste tenter de transmettre l'envie d'agir. Alors, à ceux qui veulent se dépasser, je veux donner maintenant, ma définition du militantisme :

D'abord, le militant, c'est celui qui ne se vante pas d'agir, mais qui agit uniquement pour les valeurs qu'il défend. Il donne, non pas une image de lui-même, mais une image de son combat, sans se donner en spectacle, mais en mettant du spectacle dans le regard des autres. C’est celui qui prend des risques, qui met ce qu’il a et ce qu’il est en péril, au nom de la cause pour laquelle il lutte. Le militant a ce courage de n’être pas légaliste, mais d’être légitime. Parce qu’on est souvent dans l’inégalité aux yeux des lois qui régissent notre société, mais qu’on a foi en sa cause, l’acte est, d’une certaine manière, justifié. Ainsi avec des arguments qui l’éclairent et une sensibilité qui l’honore, le militant n’a plus aucune raison d’avoir peur. Il agit alors de manière consciente et s’assume totalement. Et lorsqu’il est fidèle et tenace, lorsqu’il fait de sa cause une évidence il repousse, encore et encore, la lassitude et le découragement qui guette chacun de nos combats.

Alors voilà, agir, c’est quoi ? Ca n’est pas forcément aller jusqu’à sacrifier sa vie pour des convictions, c’est aussi faire des petites choses simples au quotidien. Mais c’est toujours faire ce geste concret, conscient et soigné qui détruit ce qui doit être détruit, répare ce qui doit être réparé, qui hurle ce qui a trop longtemps été tu ou chuchoté. Ma lutte à moi, à ce jour, c’est une lutte contre la publicité. Mon acte commence à l’ instant où mon marqueur se pose sur l’affiche ! Et ce n’est pas toujours facile de faire ça lorsque vous êtes seul et que tout le monde nous regarde. Parce qu’agir, c’est aussi oser. Et Oser, c’est dire « non » lorsqu’on estime que quelque-chose est inacceptable ! Mais ce « non », il faut le mettre en acte, le mettre en scène ! C’est pas simple, mais c’est bien cet acharnement-là qui rappelle chaque jour à ceux qui freinent notre mouvement que : « on le lâche rien » !

Mais avant d’agir, il faut avoir réagi ! Je vais être un peu radicale, mais je pense que dans le monde dans lequel on vit, le plus grand coupable, avant l’inaction, c’est cette indifférence générale ! Si chacun a le droit de vivre sa vie, on ne peut pas, dans le « code » du vivre ensemble, revendiquer le droit de piétiner son voisin pour un intérêt personnel. L’individualisme n’a pas de légitimité !

Vous connaissez très certainement cette image à la fois belle et fragile : la « part du colibri ». Et bien le colibri qui devient militant, selon moi, il gagne en puissance, mais surtout, il rayonne ! Alors à ceux qui me disent, tous les jours, que je ne sauverai pas le monde, je veux répondre : non mais je veux le changer. Car je veux croire qu’on change déjà le monde, dès lors qu’on parvient à convaincre, rien qu’une seule personne que notre combat est digne d’être mené et qu’il faut le poursuivre ! On parle aujourd’hui de convergence des luttes. C’est une expression formidable. Et vraiment, je vous encourage à vous engager sans croire un seul instant qu’il existe une hiérarchie dans les luttes car il n’y en a pas !

Alors quand vous vous sentez seul, sachez que vous ne l’êtes jamais ! N’ayez pas cette peut d’agir, car le combat, en soi, est une chose magnifique et absolument digne de l’intérêt porté au monde et à son humanité. Et croyez-moi ,le militantisme, plus encore qu’une identité, un comportement ou une expérience, c’est une respiration ! Je ne me suis jamais sentie aussi vivante que ces derniers jours !


Tous les citoyens doivent contribuer à la République. Créons une représentation Nationale, calquée sur le système des jurys populaires (avec participation obligatoire) basé sur tirage au sort. Cela permettra d’impliquer tous les citoyens et évitera la création d’une classe politique professionnelle. Choisissez des visionnaires et non des gestionnaires.


Vote obligatoire


VOTE BLANC[modifier | modifier le wikicode]

Système électoral : il faut voter nul : c’est compté dans les votes et ça retire des voix aux candidats qu’on ne veut pas. Le jour ou sur 100 votants on aura 51 votes nuls, l’élection ne sera pas validée !


Vote blanc plutôt que grève générale qui n’aboutirait pas car peu de personne motivée pour prendre autant de risque.


Il faut que le vote blanc soit considéré comme un parti à part entière. Si il y’a une majorité de vote blanc : on s’arrête et on réfléchit en consultant le peuple. Sans gouvernement, au moins temporairement, la vie peut continuer et se réorganiser. Merci


Pour la reconnaissance du vote blanc. Tout vote non exprimé par rapport à des (…) (blanc + nul + abstention) =autant de postes en moins.

  • Ex 1 : Circonscription avec vote non exprimé> 50% = pas de député.
  • Ex 2 : Vote non exprimé à une élection municipale = 30% = 30% de conseillers municipaux en moins = 20/30.


Vote blanc reconnu pleinement


ÉLECTION / RÉVOCATION[modifier | modifier le wikicode]

Prévoir des règles de révocation pour l’ensemble des mandats élus. Il n’est pas normal qu’une fois élue, ils soient irrévocables jusqu’à la fin de leur mandat. Il faudrait avoir la possibilité d’appeler, la possibilité de relancer des élections de manière prématurée (en cours de mandat) pour remplacer un élu, voir de CENSURER des lois élus à l’encontre de la volonté des électeurs. Pour une vraie démocratie participative.


Tout élu(e) doit donner l’exemplarité de la probité. L’élu, quelque soit sa fonction, son grade, etc. sera destitué de celui-ci et ne pourra se représenter à une quelconque fonction publique s’il est déclaré coupable de méfaits de probité. Pour cela, il est institué un Haut Tribunal de la République qui aura des tribunaux équivalents régionaux. La composition de ce H.T.R. est à réfléchir.


Malhonnêteté de la part d’un gouvernement socialiste vis à vis des travailleurs


Créer des entreprises où les patrons sont soumis au vote à la fin du bilan comptable.


Ma question est pourquoi sommes-nous toujours ceux qui paient les pots cassés. Quand est ce que les choses changeront? Que ceux qui gèrent les pays et qui tiennent les médias paient aussi.)


Refuser l’élection de 2017 – Nous sommes plus de 60% de la population à savoir que tous les potentiels candidats sont inaptes et ne changeront rien. Au lieu de s’abstenir on refuse la tenue de cette élection qui n’a de démocratie que le nom. A la place, création d’une constituante, tirage au sort, etc.. Tout ce qui se discute aujourd’hui en commissions. C’est en refuser les termes tels qu’ils nous sont imposés, pas une lubie anarchiste – Pétition en ligne ? occupation des places – refus de la campagne etc..


Droit de vote pour les étrangers


Election mixte avec des élections intermédiaires


Le gouvernement devrait être élu par le parlement sur la base de l’ouverture et du « bon sens »

Les membres du gouvernement pourraient aussi être élus parmi des représentants de la société civile reconnus : économistes, chefs d’entreprises, dirigeants d’ONG, universitaires…

Il s’agirait aussi de dépasser le clivage gauche/droite pour mettre en place un gouvernement d’Union nationale animée par l’intérêt général.


Oui au mandat révocable en cas de manque de transparence et de condamnation Oui à la formation obligatoire des élus


En son sens étymologique, la démocratie signifie « pouvoir au peuple ». Si aujourd’hui le sens de ce mot est perverti par l’adjectif « représentatif », il n’est pas encore temps d’y renoncer. L’élection est un contrat passé entre le peuple et nos représentants. Ce contrat, si il n’est pas respecté doit immanquablement débouché sur une sanction. Sinon les promesses n’engagent encore et toujours que ceux qui y croient

DEMOCRATIE DIRECTE VITE!!!

Nous sommes dans une démocratie basée sur la REPRESENTATION et que donc dans ce cadre dit "représentatif", VOUS ETES THEORIQUEMENT REPRESENTÉS EN PERMANENCE par la commission européenne et les parlements que nous avons élus!

Mais on es d'accord, ils sont complètement corrompus et vendus aux lobbies industriels et financiers qui ont tout infiltrés!

mais si la cause du problème c’est la représentation, eh bien REPRENONS LE CONTROLE! laissons les bosser mais... Modifions la constitution
et EXIGEONS le droit de valider ou d'annuler des lois votées par toutes ces instances représentatives!! 
Si il y a pétition suffisamment importante, (européenne OU nationale), cela doit déclencher automatiquement un referendum de validation ! ou de rejet!


SIMPLE


RAPIDE


EFFICACE.


Fini les pourris! 


On reprend le contrôle en faisant planer au dessus de leurs têtes notre droit d'annulation de tout ce qu'ils votent.

Et le referendum révocatoire! 


Comme en Suisse ! C'est RADICAL


TIRAGE AU SORT[modifier | modifier le wikicode]

Art 1. Les élus sont choisis au hasard dans l’annuaire, pour un an, non renouvelable.


J’exige la nomination par tirage au sort, sur la base par exemple des listes électorales, de citoyens en charge de la surveillance des représentants de l’état et des décisions prises par nos gouvernants. Nous devons, en tant que citoyens, reprendre le pouvoir sur ceux qui gèrent notre destinée. Nous avons tous la capacité de veiller au bien commun. Je veux que ces citoyens choisis par le sort aient le pouvoir de destituer les représentants qui défailliraient. Soit parce qu’ils n’appliqueraient pas nos lois, soit parce qu’ils dissimuleraient leurs malversations.


Je propose que dans la Constitution les décisions soient prises par :

Les citoyens : jury tirés au sort.

Les experts de tous bords dans le domaine sur lequel prendre une décision.

Les politiques dans une petite partie.


Remplacer le parlement par des représentants tirés au sort (cf principe des jurés)

Avoir un système démocratique tiré au sort avec quand même un ou une représentant le peuple français pour l’international.


Le système électoral favorise l’accès au pouvoir d’une aristocratie, il serait souhaitable d’instaurer progressivement le tirage au sort


Pour en finir avec la représentation, passer au tirage au sort. Les représentants politiques ont besoin de se faire connaitre ? Pour cela, ils leur faut des moyens de plus en plus conséquents. Ceux qui leur donnent ces moyens prennent réellement le pouvoir. Donc méthode pour un tirage au sort : l’électeur désigne une personne de sa connaissance pour le représenter. Les personnes réputées pour leurs qualités (à un niveau très local) recueilleront un grand nombre de voix. Lors du dépouillement, on écarte 20% de ceux qui ont le plus de voix, ce qui écarte toute hégémonie. De même, on ecarte 20% de ceux qui ont le moins de voix (pas représentatif). Ensuite, on tire au sort dans le « paquet » central. Libre à celui qui est tiré de refuser, suffit de retirer…..


DIALOGUE SOCIAL[modifier | modifier le wikicode]

Que le code du travail soit rédigé, modifié, tous les 3 ans démocratiquement entre le patronat et les syndicats. Que la parole des ouvriers et travailleurs soit écouté dans les entreprises.


La loi travail n’est qu’une étincelle, ils vont nous endormir l’affaire comme d’habitude


Moins de violence entre les hommes, il faudrait peut-être pour cela se poser la question de savoir ce qui apporte cette violence ? Pour moi, l’argent, les médias, le système tel qu’il est actuellement. Je ne dis pas qu’il faut bannir tous les outils mais plutôt réapprendre à les utiliser de la bonne façon.

Je pense aussi que les dirigeants actuels ont peut-être besoin de savoir que la population veut agir non pas contre eux mais avec eux. Pour moi, ce sont des êtres humains aussi et c’est en réfléchissant vraiment tous ensemble qu’on trouvera les bonnes solutions. Pour moi, il faut recréer les dynamiques locales, notre plus grand pouvoir est celui de la consommation autrement, si l’on arrive à stopper les afflux financiers qui font vivre les grands industriels de ce monde, on les privera de leurs pouvoirs d’action. Mais la transition passera aussi par un chemin individuel de chacun, que chaque personne prenne conscience de choses et réfléchir à ses possibilités d’action, à son échelle. Quoi qu’il en soit, j’y crois, j’ai confiance et je tiens à ce que la fin de ce message reste sur une note positive et optimiste.


Fermer leur gueule à ces salopes de syndicalistes : donner plus de moyens


Ils peuvent arrêter le mouvement physique, l’éveil et la connaissance ne pourra pas être stoppée. C’est l’échange et la solidarité, c’est universel.


REPRENDRE LE CONTRÔLE[modifier | modifier le wikicode]

Voilà ma petite doléance. En faisant un petit calcul assez simple, je me suis rendu compte que pour racheter la Société Générale par exemple, SARL au capital de 1.007.625.077,50€, cela coûterait a chaque être humain sur Terre environ 15 centimes d'euros a mettre dans une cagnotte. Donc en gros avec deux pièces jaunes en poche je peux lancer une OPA sur la SG, la moralisée, utiliser ses lobbys sur les pouvoirs politiques du monde entier, utiliser leur part d'actionnariat dans les grandes holdings pour peser dessus, redistribuer équitablement les plus valus équitablement entre chaque êtres humains. Et là je vous parle de Dividendes Universelles et pas de salaire universel. Et si j'avais deux euros en poches je vous dis même pas ce qu'on pourrait faire avec...


Comment va-t-on vivre ensemble et faire face aux crises majeures auxquelles nous devons faire face. Écologie, précarité, chômage, illégitimité de nos institutions, du maire au président de la République en passant par les conseils généraux, régionaux...jusqu'aux institutions supranationale : Europe, zone de libre échange et bien sûr le secteur privé : multinationales, banques, agrochimie, médecine, armement.


En plus de la grève générale, COUPER LES FINANCES DE L’ETAT. Comment ? EN TRANSFERANT L’EPARGNE DES LIVRETS REGLEMENTÉ (Livret A, LDD etc..) sur compte à vue ou compte courant. 350 MILLIARDS D’EPARGNE DONT SE SERT L’ETAT POUR SE FINANCER et détenu sur ses livrets. SI TOUT LE MONDE TRANSFERE CETTE EPARGNE ONT LES METS A GENOUX. CHAQUE Jour un virement.


L'UNION des tous – de toutes les idées.


Faire que les députés européens entendent les pétitions des citoyens européens et que leurs votes soient nécessaires/aient un pouvoir de blocage des lois/anti-citoyens (traités : ex, TAFTA)


Aucune bonne idée ne prendra (illisible) sans destruction de l’Etat de classe.

J’en ai marre de voter pour quelqu’un plutôt qu’un programme. Revenir aux valeurs humaines.


Hacker l’initiative du gouvernement OPEN GOUV en faisant une proposition (Avant le 20/07/2016).


C’est dans la rue que ca se passe quand il se passe quelque chose !