Bienvenue sur le wiki de Nuit debout, nous sommes le 1054 mars.




Villes/Paris/Cahiers de doléances et d'exigences/Doléances/Doléances du 48 mars (17 avril 2016)

De NuitDebout
Aller à : navigation, rechercher

Doléances du 48 mars (17 avril 2016)[modifier | modifier le wikicode]


1 – Proposition : Aller sur le site de la Grande Relève où vous trouverez les propositions de Jacques Duboin émises dans les années 30 (après la crise de 29) et toujours d’actualités quand on parle d’un revenu de base. Eux ils parlent d’Economie distributive avec un revenu pour tous depuis longtemps.

Aller sur le site du G.F.E.N. qui développe (là aussi depuis les années 30) le « TOUS CAPABLES » et qui propose de réfléchir et de construire une éducation où tous les enfants sont reconnus compétents et citoyens. Se mettre « en marche » pour une société de partage des richesses produites mais aussi de l’INFORMATION (On entend parler des rencontres Nuit Debout) mais on n’a pas encore donné la parole à ceux qui viennent et font des propositions !

DROIT A LA PAROLE

EXIGEONS D’ETRE ENTENDU dans les Médias.

Un SIT-IN Place de la République ? Pourquoi pas ?


2 – Les citoyens et citoyennes constituants.

Femmes et Hommes


3 – Tout élu(e) doit donner l’exemplarité de la probité. L’élu, quelque soit sa fonction, son grade, etc. sera destitué de celui-ci et ne pourra se représenter à une quelconque fonction publique s’il est déclaré coupable de méfaits de probité. Pour cela, il est institué un Haut Tribunal de la République qui aura des tribunaux équivalents régionaux.

La composition de ce H.T.R. est à réfléchir.


4 – Constituante : Un mandat électif, un seul pour tous, femmes, hommes, chômeurs ( ?), coiffeurs, éboueurs.

Plus de caste politique à l’Assemblée. Une seule assemblée constituante et nationale (plus de sénat).


5 – Je propose que dans la Constitution les décisions soient prises par :

Les citoyens : jury tirés au sort.
Les experts de tous bords dans le domaine sur lequel prendre une décision.
Les politiques dans une petite partie.


6 – Prévoir des règles de révocation pour l’ensemble des mandats élus.

Il n’est pas normal qu’une fois élue, ils soient irrévocables jusqu’à la fin de leur mandat.

Il faudrait avoir la possibilité d’appeler, la possibilité de relancer des élections de manière prématurée (en cours de mandat) pour remplacer un élu, voir de CENSURER des lois élus à l’encontre de la volonté des électeurs. Pour une vraie démocratie participative.


7 – Qu’il soit écrit dans la Constitution qu’aucun privilège ne soit de fait accordé aux responsables politiques. Arrêter la France des privilèges.

Ex : Président de la République bénéficie de commodité pour assurer ses fonctions, MAIS pas à vie ! Que les avantages octroyés aux politiques soient plafonnés. Louis XIV et ses courtisans ne doivent pas perdurer.


8 – ….Personne -….. Une idée


9 – Choisir une Constitution, c’est choisir sa cage alors je demande que dans les prisons (nouvelles !), les barreaux soient roses pour les femmes et bleus pour les mâles ! Comme dirait mon papa, quand j’étais petit, on me disait que j’avais l’air bête mais maintenant que j’ai grandi on me dit que j’ai l’air abruti ! Comme on change !


10 – Au sein du Parlement, nommer une chambre (le Sénat) par tirage au sort parmi les citoyens, à l’image du Jury d’assises.

  • Eventuellement, supprimer le 49-3


11 –

  • Finances locale :
Obligation à toute collectivité locale de mettre sur le site internet de la collectivité locale le compte administratif et les budgets annexes.
Les citoyens peuvent ainsi construire des associations citoyennes pour analyser et faire connaître la gestion des finances publique locales.
La démocratie participative doit passer par une connaissance et une appropriation de la gestion des finances publiques.
Association existante : « Canol » sur Lyon et « transparence compte publique » sur territoire T3.


  • Pouvoir présidentiel :
Ne pas autoriser le président à engager les troupes dans un conflit sans l’autorisation du congrès.


  • TV :
Formation des citoyens à la gestion.
Une chaîne publique qui a pour obligation de former les citoyens à la connaissance du droit constitutionnel, administratif et des finances publiques.
A terme, tous bachelier capable de lire et comprendre le budget de sa commune et communauté de commune ou d’agglomération.


12 – Création d’un mouvement citoyen.

Le candidat élus (désigné par assemblée ou tiré au sort) s’engage à redonner automatiquement le pouvoir au peuple via l’élaboration d’une nouvelle constitution approuvée par référendum. Le problème ce n’est pas l’homme mais la couronne.


13 – Pour réduire la dette publique, le gouvernement supprime des emplois :

  • Or la dépense publique est (illisible) 60% sur des dépenses d’emploi publique et 40% d’autre dépense.
Pour réduire la dette , il faut donc réduire sur les 40% de dépense inutile : Notre Dame des Landes et non pas baisser l’emploi public.
  • Entreprise & gestion
L’entreprise privé n’existe pas sans les travailleur.
Appropriation de l’entreprise par les travailleurs à par égale avec les capitaux.
Participation à part égale aux comités d’administration de l’entreprise des actionnaires et des travailleurs.


14 – On veut pas travailler, on veux juste vivre libres et heureux.


15 – Intelligibilité de toutes les lois. Nul n’est censé ignorer la loi, encore faut-il la comprendre.


16 – Invasion fiscale.


17 – Suppression du décret de Février 2009 qui exempt d’imposition les entreprises du Qatar.

Egalité fiscale pour toutes les entreprises.
  • Investissement public
Toute dépense publique qui n’est pas du fonctionnement est appelé investissement.
  • Comptabilité publique : Séparer les investissements utiles avec calcul de retour sur investissement. Soumettre cette dépense à un vote citoyen au-delà d’un certain montant (5% du budget)


18 – Redistribution dans les sociétés côtés en bourse.


19 – Les dividendes versées aux actionnaires ne doivent pas excéder les augmentations salariales.


20 – Envoyer chaque doléance au président de la république, palais de l’elysée, 55 rue du Faubourg St Honoré, 75008 Paris en franchise postale.


21 – Rendre obligatoire la formation au premier secours dans les écoles (existe déjà dans les collèges et lycées).

  • Développer dans les villes , avec aide de l’Etat dont la perma-culture


22 – J’aimerais qu’on baisse la taxe sur les livres et qu’on plafonne la marge des éditeurs.


23 – Récupération de l’opéra « populaire de bastille » place à 150, 100, 80, 50, 30e. Celle à 10E disparaissent en 5 minutes ou bien il faut se déplacer.


24 – Réfléchir, discuter et crée un Bonheur intérieur brut.


25 – Je souhaite qu’on soit tous des êtres singuliers, qu’on prenne notre liberté et qu’on la réalise, qu’on rêve.

­
Artiste, Ekaterina


26 –

  • Supprimer les privilèges des hommes politiques « élus » ceux qu’ont trait à leur fonction et ceux qu’ils se sont octroyés notamment la « retraite à vie » !!! même si leur exercice est limité dans le temps !
  • Sans oublier la suppression des privilèges des anciens présidents de la république.
  • Interdire à ces politiques le cumul des mandats !

Appliquer pour eux le même principe que pour tout travailleur : si absence dans l’hémicycle ou au Sénat, diminution du salaire !!!

Syliré, Infirmière psychiatrique, 60ans


27 – Que les états arrête d’emprunter aux banques privées et que la création de monnaie revienne comme avant dans le giron de l’état.

La dette ne serait plus abyssale ni exponentielle.

Que l’intérêt collectif revienne au centre de la politique et passe avant les intérêts privés.

Que l’humain et le vivant en général redeviennent la principale préoccupation.

Que les services publiques ne soient plus transférés au privé.

Daniel G., retraité, 64 ans, 60ans


28 – Consommez moins vivez mieux. Notre pouvoir est dans notre caddy. Travaillez moins, consommez moins, vivez mieux.


29 – Stop à la guéguerre administration/citoyen.


30 – Conservons la force de l’écrit, le goût de la littérature. L’enseignement, l’économie au service des hommes, dans le partage. Le goût des autres, des enfants comme repères. Aimons, Protégeons, Créons.

Corinne C., 49ans


31 – L’école est un lieu citoyen privilégié c’est sur, pour discuter, raisonner, se respecter, être respecté. Je travaille sur moi, mais suis assez démunie pour action collective, alors j’adhérerai à un groupe de valeur de solidarité, de partage et, (illisible) de musique pour l’universalité la beauté, le bonheur

Roselyne G.


32 – Pour que le monde soit rose il faudrait être « ZEN » donc il faut faire du yoga et de la méditation.

Clémentine 8 ans et demi.


33 – Associations, MJC, lieux d’expressions réduits au néant. La politique commence dans sa rue. Ce qui compte c’est pas l’issue c’est le combat. Faire bouger les gens de son quartier sait le début de la révolution.

Mathieu F., restaurateur


34 – Egalité, Fratenité, Liberté, Il faut revenir au sens propre du terme. J’aimerais gagner ma vie en travaillant et pas la perdre. Echanger de vrais rapports humains avec convivialité et Tolérance.

Thibaut P.