Bienvenue sur le wiki de Nuit debout, nous sommes le 1119 mars.




Villes/Paris/Cahiers de doléances et d'exigences/Doléances/Doléances du 49 mars (18 avril 2016)

De NuitDebout
Aller à : navigation, rechercher

Doléances du 49 mars (18 avril 2016)[modifier | modifier le wikicode]


1 – Aucune bonne idée ne prendra (illisible) sans destruction de l’Etat de classe.


2 – Exigeons que soient rendu aux usagés les transports en commun à commencer par la SNCF, dont la stratégie commerciale, à travers les étapes de sa privatisation pas encore achevée et commencée depuis plus de 30 ans, suite à la généralisation du TGV vise au seul profit au grand détriment des besoins du public .

  • Exigeons le retour de la tarification au kilomètre.
  • Exigeons la réouverture des lignes d’intérêts locale fermées les unes après les autres
  • Dénonçons l’escroquerie généralisée de la gestion anti-usagers de la SNCF. Et pour cela, créons des structures de défense des usagers appuyées par des aides juridiques.
Olivier P.


3 – Proposition écologique participative :

Je souhaiterais qu’à la place des espaces verts remplis d’essence, de plantes décoratives ou autre, on essaye de planter des jardins potager de fruits et légumes à l’échelle nationale, dans le but de ramener des produits frais dans nos villes plus proche de nos citoyens et de manière à rapprocher les générations. En cas de nouvelle crise financière, je pense que cela pourrait être très utile. Cela pourrait plaire à beaucoup de gens de s’occuper chacun son tour. Le but étant de se servir gratuitement des fruits et légumes.


4 – Lire la Constitution de Cuba.


5 – Ici ou ailleurs, ailleurs ou nul par, ailleurs là va le vent, ailleurs est nulle part, reste à savoir ou le monde part de nul par ailleurs.


6 – La police pour les riches, la justice pour les pauvres.


7 – J’exige le salaire de 1200e pour tous, même pour les chômeurs et aussi l’abolition de la guerre à l’évasion fiscale.


8 – Vivement que les actionnaires rendent l’argent qu’ils sont en train de nous voler que l’on utilise cet argent pour tous ceux qui le mérite et en ont besoin. Changeons le système vite.


9 – Pour qu’il y ai une rotation dans les cahiers de doléances.


10 – Si les Hommes pouvaient abandonner leur privilèges, la moitié de l’humanité s’en porterait tellement mieux messieurs.


11 – Que le logement social ne soit plus l’instrument de fabrique de ghetto communautaires et discriminant pour pouvoir accéder à l’emploi.


12 – Il serait intéressant que les sujets traités soient : Que fait-on si la loi passe ? Que fait-on si elle ne passe pas ? N’oublions pas que l’objectif est notre seul levier est la loi El Khomri.

On garde la force.


13 –

  • Une sélection génétique à la naissance.
  • Port d’arme généralisé
  • Création d’une carte à point du bon citoyen permettant d’obtenir des réductions dans les grandes enseignes
  • Coloniser Mars ou l’Afrique si Mars trop compliqué.
  • Création de milice citoyenne sur mobylette et solex
  • Pendaison de tous les hommes politiques
  • Vive l’holocratie
  • Il faut que la fonction publique arrête de prendre des prestataires de service alors qu’il pourrait les embaucher car c’est leur corps de métier
  • Accepter les choix fait à la majorité
  • Rendre l’élysée aux citoyens
  • Continuer avec la France que nous avons, celle des discutions et des échanges, ne pas aller dans les extrêmes.
  • Les extrêmes sont le toujours plus, accepter les limites
  • Laisser son égo de côté
  • Il faut faire


14 – Pour la création d’un revenu universel. Pour la dignité de l’existence humaine. Pour mettre fin au chômage et orienter l’esprit humain pour sa propre émancipation.

  • Ayant posé une plainte pour tentative de viole il y a un an bientôt, je ne sais à ce jour toujours pas si mon agresseur a été entendu/ s’il réside sur le sol national
La personne ayant recueillit ma plainte n’était pas formé aux violences sexuelles
Je n’ai pas été orienté vers un service psychologique ni un contrôle médicale (MST)
La déposition que j’ai signé dans un état de choc était lacunaire vis-à-vis de mon témoignage.
  • Pour une formation au phénomène du « dire post-traumatique » et de la « mémoire traumatique »
  • Pour une amélioration du système judiciaire pour protéger les victimes


15 – Je connais mal votre mouvement, mais il a ma sympathie. Néanmoins, je ne saurais que trop vous inciter à la prudence concernant l’emploi du terme nous et à ses éventuels dérives. La pluralité des points de vues (que vous revendiquez à raison !) me parait mal s’accommoder d’un usage si expéditif du nous qu’il me semble falloir réserver à l’unanimité si difficile à obtenir qu’elle puisse être. Pour le reste :

  • Service civique ! La clé de voute d’une inscription dans une communauté et une véritable découverte du travail.
  • Merci de votre attention.


16 – Je préconise de trouver un moyen pour réduire la prise d’alcool sur la place (sans excès).


17 – Réappropriation de la création monétaire par une banque centrale « française » (dans un premier temps), gérée démocratiquement. Je veux un revenu universel (il n’y a que comme ça qu’on aura une justice sociale).


18 –

  • En finir avec la professionnalisation des politiques : un mandat n’est pas une carrière !
  • En finir avec le théâtre médiatique : le spectacle oui, mais en politique non.
  • En finir avec l’opacité sur les dividendes accordés aux patrons du CAC 40 : la France, championne toutes catégories !
  • D’ailleurs, revoir le contrôle de ses dividendes.
  • En finir (même si ça commence) avec le secret des affaires.
  • Revenir au CNR ! (sans passer par la case Guerre mondiale)
  • Préparer et accompagner les personnes âgées, en perte d’autonomie : Non aux maisons de retraite hors de prix !
  • Rétablir petit à petit une démocratie plus directe.
  • Arrêter de négliger l’aide nécessaire aux handicapés, éternels oubliés .
  • Plafonner une bonne fois pour tous les loyers.
  • En finir avec les logements vacants, propriétés qui ne servent qu’à constituer un patrimoine au détriment des mal-logés.
  • Le métissage est inéluctable : se faire une raison, smile.
  • En finir avec les parties traditionnelles (dissolution ?) dont les luttes de pouvoir et les égos ont remplacé les (pâles) convictions.
  • Moins de réflexion, plus d’actions…


19 – Changer la gouvernance, pour mettre le peuple dans toutes les assemblées

  • Un tiers des citoyens volontaires tirés au hasard, et toutes les décisions devront être votées par au moins 588 d’entre eux. Vive les fiers citoyens !


20 – Message & propositions :

je suis pour la légalisation de toutes les drogues et pour l'ouverture d'une remise en cause de la politique concernant la psychiatrie en lien avec le collectif des 39 mais aussi acteur de la réduction des  risques dans l'usage de drogues avec ASUD et techno+.