Bienvenue sur le wiki de Nuit debout, nous sommes le 1054 mars.




Villes/Paris/Cahiers de doléances et d'exigences/Doléances/Doléances du 53 mars (22 avril 2016)

De NuitDebout
Aller à : navigation, rechercher

Doléances du 53 mars (22 avril 2016)[modifier | modifier le wikicode]


1 – Remplacer ‘Liberté, Egalité, Fraternité » par « Liberté, Solidarité, Equité » dans le préambule de la constitution actuelle.


2 – Remplacer le parlement par des représentants tirés au sort (cf principe des jurés)


3 – Réorganiser le gouvernement sur le principe de la permaculture


4 – Urgence + Autonomie totale de la Justice :

  • Dégager, extraire la justice du ministère de l’intérieur – (police judiciaire - le parquet – déroulement de carrière des juges)
  • Centralisation des informations concernant les paradis fiscaux et autres magouilles et corruptions vers un service unique, non tutellé par le ministère de l’intérieur
  • Augmenter les financements afin que les moyens soient donnés pour que justice se fasse

Donc dégager de l’argent pour financer le service public : éducatif, santé


5 – Salut à toi, Salut à toutes et tous

Pour faciliter l'intégration de ces Français qui ont encore du mal avec certains mots de notre Hymne National et le sens qu'on pourrait leurs prêter, voici, et pardon à Rouget de l'Isle, une version un peu corrigée, mais si urgente de l'Hymne National, proposée gracieusement à tous les Français, comme une invitation à changer de mentalité, qu'ils soient « Gaulois » ou « Terres rapportées ».

Apprenons à nous reconnaitre, pas seulement lorsque les pépites basanées des équipes nationales contribuent à porter haut et fort les couleurs de La France. Cher lecteur et Citoyen, veuilles bien recevoir cette suggestion comme une démarche pacifique se voulant constructive, même si forcément, elle ouvre le débat.

Rappelons-nous, que par la voix de leurs plus hauts dirigeants, représentant la voix de leurs peuples, les Allemands se sont à nouveau réunis, les Australiens ont fait leur « mea culpa » auprès des populations Aborigènes, les Français ont dit non à la guerre d'Irak, les Néo-Zélandais ont modifié leur drapeau national, les Américains ont élu un président Afro-Américain...

Vivons au présent, pour un meilleur futur.

NB. Par respect pour la mémoire de Rouget de l’Isle, ce texte n'est pas signé car il nous appartient à tous.


La Marseillaise 20


Allons enfants de la Patrie, le Jour de Gloire est arrivé

Contre toutes les tyrannies, l'Etendard Flamboyant est levé

L'Etendard Flamboyant est levé


Par toutes les villes, toutes les campagnes,

Fi des querelles, fi des débats

La France réclame tous ses bras

Par-delà les mers et les montagnes


Aux armes Citoyens, formez vos bataillons

Marchons, marchons vers le futur

Ensemble nous vaincrons.


6 – Je suis un homme libre, la tête haute, le regard franc, le prix :

CAMELEON J’AI FAIM J’AI FROID


7 – Que sylvain Baron et Etienne Chouard puissent venir tranquillement exprimer leurs idées sans se faire virer par les ANTIFAS !


8 – Introduire la CNV (Communication Non Violente) à l’école et aussi :

  • Dans la police
  • Dans les hôpitaux
  • Dans les autres services publics
  • Dans les prisons (si elles existent encore)…

Proposer des séances / ateliers de méditation laïque aux enfants, adolescents dans les écoles, les lycées…


9 – Argent et transports : permettre à des personnes ou groupe de réduire les coûts de transport vers la place.


10 – Interdire le cumul des mandats pour tous mandats politiques, avec limite du nombre de mandats.

Nécessité absolue de ne plus se présenter à une élection quel qu’elle soit, dès que l’on a été reconnu coupable et condamné dans l’exercice de ses fonctions politiques et électives.


11 – Je voudrais vous parler de cette frontière à la fois immense et finalement si simple à franchir lorsqu'on décide de la franchir : celle qui sépare le projet, de l'action. La pensée, de l’acte.

On pense énormément, on parle beaucoup aussi, mais on agit encore trop peu. Si on ne peut pas forcer les autres à agir, et si on ne peut pas non plus agir à leur place, je voudrais juste tenter de transmettre l'envie d'agir. Alors, à ceux qui veulent se dépasser, je veux donner maintenant, ma définition du militantisme :

D'abord, le militant, c'est celui qui ne se vante pas d'agir, mais qui agit uniquement pour les valeurs qu'il défend. Il donne, non pas une image de lui-même, mais une image de son combat, sans se donner en spectacle, mais en mettant du spectacle dans le regard des autres. C’est celui qui prend des risques, qui met ce qu’il a et ce qu’il est en péril, au nom de la cause pour laquelle il lutte. Le militant a ce courage de n’être pas légaliste, mais d’être légitime. Parce qu’on est souvent dans l’inégalité aux yeux des lois qui régissent notre société, mais qu’on a foi en sa cause, l’acte est, d’une certaine manière, justifié. Ainsi avec des arguments qui l’éclairent et une sensibilité qui l’honore, le militant n’a plus aucune raison d’avoir peur. Il agit alors de manière consciente et s’assume totalement. Et lorsqu’il est fidèle et tenace, lorsqu’il fait de sa cause une évidence il repousse, encore et encore, la lassitude et le découragement qui guette chacun de nos combats.


Alors voilà, agir, c’est quoi ? Ca n’est pas forcément aller jusqu’à sacrifier sa vie pour des convictions, c’est aussi faire des petites choses simples au quotidien. Mais c’est toujours faire ce geste concret, conscient et soigné qui détruit ce qui doit être détruit, répare ce qui doit être réparé, qui hurle ce qui a trop longtemps été tu ou chuchoté. Ma lutte à moi, à ce jour, c’est une lutte contre la publicité. Mon acte commence à l’ instant où mon marqueur se pose sur l’affiche ! Et ce n’est pas toujours facile de faire ça lorsque vous êtes seul et que tout le monde nous regarde. Parce qu’agir, c’est aussi oser. Et Oser, c’est dire « non » lorsqu’on estime que quelque-chose est inacceptable ! Mais ce « non », il faut le mettre en acte, le mettre en scène ! C’est pas simple, mais c’est bien cet acharnement-là qui rappelle chaque jour à ceux qui freinent notre mouvement que : « on le lâche rien » !


Mais avant d’agir, il faut avoir réagi ! Je vais être un peu radicale, mais je pense que dans le monde dans lequel on vit, le plus grand coupable, avant l’inaction, c’est cette indifférence générale ! Si chacun a le droit de vivre sa vie, on ne peut pas, dans le « code » du vivre ensemble, revendiquer le droit de piétiner son voisin pour un intérêt personnel. L’individualisme n’a pas de légitimité !


Vous connaissez très certainement cette image à la fois belle et fragile : la « part du colibri ». Et bien le colibri qui devient militant, selon moi, il gagne en puissance, mais surtout, il rayonne ! Alors à ceux qui me disent, tous les jours, que je ne sauverai pas le monde, je veux répondre : non mais je veux le changer. Car je veux croire qu’on change déjà le monde, dès lors qu’on parvient à convaincre, rien qu’une seule personne que notre combat est digne d’être mené et qu’il faut le poursuivre ! On parle aujourd’hui de convergence des luttes. C’est une expression formidable. Et vraiment, je vous encourage à vous engager sans croire un seul instant qu’il existe une hiérarchie dans les luttes car il n’y en a pas !

Alors quand vous vous sentez seul, sachez que vous ne l’êtes jamais ! N’ayez pas cette peut d’agir, car le combat, en soi, est une chose magnifique et absolument digne de l’intérêt porté au monde et à son humanité. Et croyez-moi ,le militantisme, plus encore qu’une identité, un comportement ou une expérience, c’est une respiration ! Je ne me suis jamais sentie aussi vivante que ces derniers jours !


12 – Moins de violence entre les hommes, il faudrait peut-être pour cela se poser la question de savoir ce qui apporte cette violence ? Pour moi, l’argent, les médias, le système tel qu’il est actuellement. Je ne dis pas qu’il faut bannir tous les outils mais plutôt réapprendre à les utiliser de la bonne façon.

Je pense aussi que les dirigeants actuels ont peut-être besoin de savoir que la population veut agir non pas contre eux mais avec eux. Pour moi, ce sont des êtres humains aussi et c’est en réfléchissant vraiment tous ensemble qu’on trouvera les bonnes solutions. Pour moi, il faut recréer les dynamiques locales, notre plus grand pouvoir est celui de la consommation autrement, si l’on arrive à stopper les afflux financiers qui font vivre les grands industriels de ce monde, on les privera de leurs pouvoirs d’action. Mais la transition passera aussi par un chemin individuel de chacun, que chaque personne prenne conscience de choses et réfléchir à ses possibilités d’action, à son échelle. Quoi qu’il en soit, j’y crois, j’ai confiance et je tiens à ce que la fin de ce message reste sur une note positive et optimiste.


13 – Il faut que le vote blanc soit considéré comme un parti à part entière. Si il y’a une majorité de vote blanc : on s’arrête et on réfléchit en consultant le peuple. Sans gouvernement, au moins temporairement, la vie peut continuer et se réorganiser. Merci


14 – Non à l’intérim, au chômage, au CDD, au temps complet avec heures sup payé ou non : partage civilisé du travail


15 – Grâce à la culture numérique et à la présence de CDI dans les établissements d’enseignement, on peut imaginer que les élèves préparent eux-mêmes les cours et les présentent à leurs condisciples. Le professeur n’est là que pour remettre du sens ou de la « vérité » dans ce que présentent les élèves (par équipe de 3 ou 4) donc travail collectif.

Fini les cours magistraux.


16 – Comment avec tant d’intelligence dans ce pays notamment des réflexions, de rapports pour un travail de qualité, émancipateur, respectant la santé physique et mentale des salariés….comment on peut aboutir à un texte autant réducteur et réduisant le salarié à la variable d’ajustement économique. Défendre un travail vivant ou tous peuvent trouver émancipation, qualité de vie….plutôt qu’un travail (..), destructeur de la santé des humains..

Bravo à tous pour votre mobilisation.

Pour Monsieur Macron : Récupération de la TVA perçue à Monaco.


17 – La clope debout partout ce n’est pas cool. L’air est assez pollué comme ça. Sans parler de la foultitude de virus et de bactéries qui trainent.

La santé dans le monde c’est fondamental, Universel.

Je n’ai pas entendu de mot là-dessus.

On est jeune, on vit en France, on est privilégié…

Mais la pollution Ici et Maintenant c’est aussi des crises cardiaques.

Merci


18 – Bientôt des entrepreneurs dans l’ère 3.0 et 4.0 (Robots, objets connectés) . Surveillons l’évolution de ces robots afin qu’ils ne nous remplacent pas.

Tous les citoyens doivent contribuer à la République. Créons une représentation Nationale, calquée sur le système des jurys populaires (avec participation obligatoire) basé sur tirage au sort. Cela permettra d’impliquer tous les citoyens et évitera la création d’une classe politique professionnelle.

Choisissez des visionnaires et non des gestionnaires.


19 – Pour la reconnaissance du vote blanc. Tout vote non exprimé par rapport à des (…) (blanc + nul + abstention) =autant de postes en moins.

Ex 1 : Circonscription avec vote non exprimé> 50% = pas de député.

Ex 2 : Vote non exprimé à une élection municipale = 30% = 30% de conseillers municipaux en moins = 20/30.


20 –

  • 50% des prix SNCF
  • Salaire de subsistance (..)
  • Vote blanc reconnu pleinement
  • Vote obligatoire
  • Proportionnelle à toutes les élections sauf présidentielle
  • Fin de la fraude fiscale
  • Ministre de l’indépendance de la justice
  • Réforme du conseil supérieur de la magistrature
  • Vrai réforme des retraites
  • 32 h !!
  • Démission de Sapin
  • Démission de El Khomri


21 – PROPOSITION POUR FAIRE SAUTER LA STATUT DE LA REPUBLIQE et la création d’une commission pour construire un truc plus balèze que la Sagrada Familia.