Bienvenue sur le wiki de Nuit debout, nous sommes le 1054 mars.




Villes/Paris/Cahiers de doléances et d'exigences/Doléances/Doléances du 54 mars (23 avril 2016)

De NuitDebout
Aller à : navigation, rechercher

Doléances du 54 mars (23 avril 2016)[modifier | modifier le wikicode]


1 – Après les doléances, à quand une nouvelle déclaration des droits ?


2 – Oui à la taxation sévère des héritages (le logement)

Oui à la constitutionnalisation du droit au logement. Le logement étant un droit indispensable à la dignité, nul ne peut en être privé, si ce n’est lorsque la nécessité publique, légalement constatée l’exige évidemment, et sous la condition d’une juste et préalable indemnité.

Oui à l’encadrement des loyers généralisés

Oui à un écart entre les plus bas et les plus hauts revenus fixé par la loi. De 1 à 10 par exemple.

Oui au mandat révocable en cas de manque de transparence et de condamnation

Oui à la formation obligatoire des élus

Oui à la municipalisation des sols


3 – En son sens étymologique, la démocratie signifie « pouvoir au peuple ». Si aujourd’hui le sens de ce mot est perverti par l’adjectif « représentatif », il n’est pas encore temps d’y renoncer. L’élection est un contrat passé entre le peuple et nos représentants. Ce contrat, si il n’est pas respecté doit immanquablement débouché sur une sanction. Sinon les promesses n’engagent encore et toujours que ceux qui y croient


4 – Pour récompenser la participation à la vie de la société tout aussi créatrice de richesse que le travail économique, établissons le salaire universel.


5 –Interdisons les cultures intensives, retour au local !


6 – Les heures sup c’est + 25% et non +10%.


7 – Hacker l’initiative du gouvernement OPEN GOUV en faisant une proposition (Avant le 20/07/2016).


8 – Non à l’extermination des espèces animales.


9 – Ma proposition : Plus de fond pour la culture, la recherche, l’école et l’université ! Davantage de financements pour les établissements scolaires ! Et classes plus petites !

Merci


10 – Il y’a dol par les condoléances président pour mettre fin à un système d’Etat aux mains de tout ou partie d’une faction acceptant les doléances des citoyens ou sujet de l’être suprême élevé à la dignité de Roi par anoblissement plus que par méritocratie pour cause d’inégalité des ordres devant la loi de l’hérédité ou en vertu de la loi contournée par les immunités d’assemblée.


11 – En tant qu’enseignant, il est nécessaire de miser sur ce pilier essentiel du pays : l’éducation. Donnons les moyens financiers et materiels de former notre jeunesse ; c’est la force de demain : meilleur et plus intelligente.


12 – Pour une démocratie rénovée en France :

Changer de constitution

La nouvelle constitution devra instaurer un vrai regime parlementaire avec un chef d’Etat qui ne gouverne pas : paradoxalement, c’est le rôle d’arbitre imaginé par De Gaulle.

Représentation proportionnelle intégrale, c’est l’assurance d’avoir une représentation juste

Régime parlementaire : gouvernement n’impose pas de manière abrupte ses vues.

Le parlement doit contrôler

Réorganisation de l’Etat, de ses administrations pour un Etat moins obèse, plus efficace : Moins d’Elus, moins d’administration, moins de lois, moins de normes.


13 – Assez avec les millions d’euros aux joueurs de foot, construisez des hôpitaux et des écoles avec cet argent !


14 – Continuez avec les cahiers de doléances, c’est très bien !


15 – Consommez intelligemment, réduire sa consommation de viande, ne pas penser que les laitages sont nos amis, nous ne sommes pas des vaches !! La protéine n’est pas qu’animale !


16 – A Paris, il y’a 400 toilettes pour 300 millions d’habitants. Ce qui fait 1 toilette pour 7500 personnes. L’ONU recommande dans les camps de réfugiés, 1 minimum d’1 toilette pour 1000 personnes. C’est une manière d’avilir les gens. C’est une honte pour le tourisme à Paris qui est un des premiers revenus de la Capitale. Le bon sens serait que les cafés qui délivrent des boissons aux gens, donc qui les remplissent, aient l’obligation de les laisser évacuer.


17 – Hier j'etais à "nuit debout".
Hier je ne me suis pas retrouvée à "nuit debout".
Peut être pour ça que je n'ai pas osé écrire sur les cahiers de doléances....
Pourtant, moi non plus je ne suis pas contente de ce qui se passe !
J'en ai assez que ces gens qui nous gouvernent vivent dans une bulle hermétique. 
J'en ai assez qu'ils s'imaginent que nous ne nous rendons compte de rien.
J'en ai assez de nous voir, nous, le peuple, nous entre-déchirer à coup d'intolérance , de racisme, d'homophobie, parce que ceux qui sont censés s'occuper de la cité, ne sont pas capable de nous montrer un bel exemple d'humanité...de citoyenneté...
Nous ne savons plus vivre ensemble, parce que nos "élus" ne vivent pas avec nous.
Le bon sens voudrait que si nous avons quelque chose à recréer, il faudrait commencer par là...
Rapprochez vous de nous , gens de politique, cessez de penser à votre pouvoir, à vos gains démesurés, écoutez nous, regardez nous, comprenez nous !!!


Je suis pour le parti du bon sens !!!
Je ne sais plus comment je vais voter parce que ce parti là, je ne sais pas où je vais le trouver....


18 – DEMOCRATIE DIRECTE VITE!!!

Nous sommes dans une démocratie basée sur la REPRESENTATION et que donc dans ce cadre dit "représentatif", VOUS ETES THEORIQUEMENT REPRESENTÉS EN PERMANENCE par la commission européenne et les parlements que nous avons élus!

Mais on es d'accord, ils sont complètement corrompus et vendus aux lobbies industriels et financiers qui ont tout infiltrés!

mais si la cause du problème c’est la représentation, eh bien REPRENONS LE CONTROLE! laissons les bosser mais... Modifions la constitution
et EXIGEONS le droit de valider ou d'annuler des lois votées par toutes ces instances représentatives!! 
Si il y a pétition suffisamment importante, (européenne OU nationale), cela doit déclencher automatiquement un referendum de validation ! ou de rejet! 


SIMPLE


RAPIDE


EFFICACE. 
 Fini les pourris! 


On reprend le contrôle en faisant planer au dessus de leurs têtes notre droit d'annulation de tout ce qu'ils votent.

Et le referendum révocatoire! 


Comme en Suisse ! C'est RADICAL