Bienvenue sur le wiki de Nuit debout, nous sommes le 1119 mars.




Villes/Paris/Climat-Ecologie/CR/Jeudi 5 mai

De NuitDebout
Aller à : navigation, rechercher

COMPTE-RENDU COMMISSION ECOLOGIE/CLIMAT #66 Mars[modifier | modifier le wikicode]

Jeudi 5 mai

Sous-groupes de travail[modifier | modifier le wikicode]

Debout pour une agriculture paysanne et une bonne alimentation[modifier | modifier le wikicode]

Discussion : Penser les modèles alimentaires de demain, en compagnie d'un membre de la Confédération Paysanne[modifier | modifier le wikicode]

L'alimentation a changé comme jamais ces 100 dernières années. Alors, la moitié de la population française était paysan ; ils sont 3% désormais. La mécanisation et le productivisme sont une cause majeure de cette fuite vers les villes, toutes deux encouragées à coup de subventions par le PAC (défiscalisant les achats de grosses machines, encourageant l'endettement), appuyée par la chimie et relayée par le peu de régulation autour des OGM. Depuis l'après guerre, les prix des denrées se sont effondrés — divisé par 2.5 — comme leur qualité, alors que leurs kilomètres parcourus depuis le lieu de production n'ont cessé d'augmenter.

Les moins de 30 ans sont la génération sacrifiée, les cantines des écoles sont devenues championnes de la malbouffe. Le droit de la concurrence (zone de libre échange, Europe) leur interdisant même les clauses de localité pour se ravitailler. Là où même les États-Unis ont des clauses protectionniste d'obligation de se fournir localement.

Côté paysan le constat est aussi accablant, avec 60h de travail par semaine ils peuvent espérer gagner 500€, et sont plus que jamais isolés, et contraints par le marché. La chimie les oblige à acheter des graines chaque année, à pulvériser des OGM, alors que, pourtant, des milliers de semences existes pour tout et qu'il n'y a aucune mauvaise herbe véritable, lorsqu'on connait la terre et ses équilibres.

Une modération de ces super productions et chimie à tout va a été l'émergence publique du bio, animaux en plein air, productions raisonnées, contrôlé et labellisé. Pourtant, il reste cher, absent des quartiers, réservé à une frange de la population, et pas forcément produit localement. Naturalia (Monoprix), Bio C Bon (Auchan) et d'autres enseignes importent beaucoup de fruits et légumes de l'étranger. Les Amap, elles, proposent des paniers bio de saison produit localement et sont nombreuses sur le territoire.

Une autre alternative est l'arrivée de potagers dans les villes, comme au Portugal ou un jardin public a été reconverti en jardins partagés ou comme à la Havane, ou la production locale est excédentaire. Les espaces cultivables, sont donc à reconquérir. Par exemple, en plantant des graines d'amarante ; elle bloque les moissonneuse, résiste à tous les produits chimique, et est plus nourrissante que le blé.

L'action individuelle est un début mais a peu d'influence sur les choix d'encouragements fiscaux de la PAC et des politiques d'achat local des cantines, et, sur l'explosion des prix de l'immobilier qui s'est accaparé la division par 2.5 des prix alimentaires, contraignant les prix à rester bas, et les individus à dépenser le moins possible pour se nourrir.

L'ordre social a besoin d'être repensé — une vague néo-rurale voit, depuis le début des années 2000, un retour à la terre — augmenter le nombre de paysan, diminuer les productions, les varier, redistribuer le prix de l'immobilier en partie dans l'alimentation, verdir les villes, y faire revenir les vergers, cultiver les espace urbain, toutes ces dispositions sont complémentaires pour faire de notre alimentation une pierre angulaire de notre société et non plus un objectif de produit à cout zéro.

Organisation/Autres[modifier | modifier le wikicode]

Discussion sur différents aspects de l'organisation de la commission[modifier | modifier le wikicode]

  • Signalétique du stand à revoir.
    • Possibilité de plastifié les supports papiers. Vérifier les prix de plastification
  • Faire un framapad pour l'organisation de la logistique du stand.
    • Planning pour l'installation/rangement du stand par semaine.
    • Lieu de stockage.
    • Transport: l'idée du vélo et de la charrette semble l'option la plus cohérente mais ça nécessite une lieu de stockage plus grand.
  • Listing des contacts des actifs (pdf)
  • Voir avec la com action pour des actions à caractère écologique (Yann)
  • Question soulevé par rapport à la présence du voisin de gauche.
  • Boite de dons
    • Les finances sont actuellement de 100€, voir dans quoi les investir, par rapport à nos besoins.
    • Informer, au stand, communiquer sur l'usage que l'on a des dons.