Bienvenue sur le wiki de Nuit debout, nous sommes le 1054 mars.




Villes/Paris/Climat-Ecologie/CR/Mercredi 11 mai

De NuitDebout
Aller à : navigation, rechercher

COMPTE-RENDU COMMISSION ECOLOGIE/CLIMAT #72 Mars[modifier | modifier le wikicode]

Mercredi 11 mai

Sous-groupes de travail[modifier | modifier le wikicode]

Debout pour une agriculture paysanne et une bonne alimentation[modifier | modifier le wikicode]

Préparation de la Marche contre Monsanto du samedi 21 mai à 14h30[modifier | modifier le wikicode]

Des propositions ont été faites lors de cette 1ère réunion de préparation. Un framapad a été créé pour les réunir, n'hésitez pas à y participer: Venez proposer vos messages, slogans et idées d'actions pour la marche contre Monsanto https://annuel.framapad.org/p/actions_Monsanto Il a été décidé de faire 2 ateliers de préparation de pancartes-banderoles-déguisements : samedi 14 mai a 16h et jeudi 19 mai à 18h30 (et n'hésitez pas à ramener du matériel voir liste dans framapad) Il a aussi été décidé d'essayer de projeter un film de sensibilisation sur le sujet comme "le monde selon Monsanto", si possible vendredi soir 20 mai, veille de la manif (à confirmer)

Intervention du mouvement citoyen Terre de liens[modifier | modifier le wikicode]

  • Constat : Phénomène de disparition de la surface agricole qui correspond en France à la disparition de la surface d’un département tous les 7 ans. Concrètement plus de 200 fermes disparaissent chaque semaine (sous le béton ou pour agrandir de grandes fermes industrielles).
  • Terre de liens est un mouvement citoyen indépendant.
    • Ils rachètent collectivement des terres agricoles afin de les louer par la suite à des petits producteurs bios et de garantir que ces terres resteront agricoles.
    • Ils possèdent actuellement +de 200 fermes à travers toute la France pour 2700ha et tous les secteurs agricoles y sont représentés. Terre de liens accueil beaucoup de nouveau paysan pas issu familialement du monde agricole et leur propose de les accompagner dans la construction de leur projet.
  • Comment rejoindre le mouvement ?
    • Adhésion de 20€ par an qui donne accès à plus de 20 formations gratuites tous les ans (formations gratuites pour les personnes appartenant déjà une AMAP). Ils proposent de vous former afin de savoir comment inciter vos élus à choisir des directions différentes que l’urbanisation. Déjà 8 projets sont en cours.

Action transversale[modifier | modifier le wikicode]

Groupe Action : Quels contours pour une stratégie de lutte en vue d'une écologie révolutionnaire ?[modifier | modifier le wikicode]

L'enjeu de ce groupe de travail réside dans la possibilité de penser une stratégie de mouvement social qui s'attaque à tous les fronts ouverts par la "critique écologique" du système social dominant. En effet, la critique formulée par l'écologie politique déborde largement les stricts enjeux soulevés par le rapport de force "Capital/Travail", qui sont ceux qui sous-tendent au premier chef le mouvement Nuit Debout et qui, à ce titre, mobilisent les commissions "actives" - Action, Convergence des Luttes, Grève Générale, Tactique - de notre mouvement. Aussi, nous a-t-il semblé important d'ouvrir une réflexion sur les modalités de la lutte écologiste en interne afin de compléter le travail de ces commissions "actives" en vue d'instiller des actions écologistes dans le champ militant de notre mouvement. Il n'est pas ici question de multiplier encore le nombre de groupes autonomes qui s'attellent à contribuer à la transformation sociale, mais de faire converger les travaux de ce groupe de travail avec ceux des commissions actives. Dans cette perspective, des intercomm' pourraient être envisagées, en plus d'un travail de navette entre notre commission et celles-ci.

1er temps : Débat autour de la vision de l'écologie à défendre et comment la défendre

Alors que nous étions une petite quinzaine en début de réunion, le groupe s'est arrêté de manière consensuelle sur la teneur de la vision de l'écologie qui devra guider le travail de définition d'une stratégie de lutte : un idéal d'écologie politisée, c'est à dire une écologie qui ne se contente pas de soigner les effets écologiques néfastes du système social dominant mais qui remette en cause les principales institutions sociales à l'origine de la crise écologique actuelle (le productivisme, le capitalisme, le libéralisme et l'individualisme). En ce qu'elle s'attaque aux racines de la crise écologique, il s'agit donc d'une écologie politique radicale qui tranche avec un autre projet concurrent dans le domaine de l'écologie politique, à savoir le développement durable. Finalement, le groupe a mis un nom sur ce projet radical : la décroissance. A ce stade, cette vision était partagée par les participants.

Nous avons donc basculé sur les questions stratégiques et plusieurs idées d'actions concrètes ont été proposées : a) bloquer le projet Europacity dans le Triangle de Gonesse (Ile de France) ; b) continuer le travail d'extinction des enseignes pendant la nuit et lui associer un tract explicatif de notre action (brouillon du tract écrit par Morgane) ; c) s'attaquer aux publicités lumineuses et aux magasins éclairés pendant la nuit en plusieurs étapes (1° Demander aux commerces d'éteindre leur magasin ; 2° Recouvrir les vitrines soit avec de la peinture, soit avec de la glaise, soit avec des papiers en fonction du degré de dégradation des biens jugés légitimes en commission) ; d) Faucher des chaises dans des banques pour dénoncer l'exil fiscal) ; e) fabriquer des auto-collants informatifs pour diffuser l'impact écologique de certains biens de consommation ; f) actions anti-pub dans le métro (en prenant soin de recouvrir les caméras de surveillance avec des sacs poubelles).

Ces propositions d'actions concrètes se sont entremêlées avec des débats stratégiques plus généraux :

2ème temps : Débat sur la décroissance comme projet politique Perspectives pour la suite :

Rappel des évènements prochains[modifier | modifier le wikicode]