Bienvenue sur le wiki de Nuit debout, nous sommes le 1054 mars.




Villes/Paris/Commission/CR/26 Avril - 57 Mars

De NuitDebout
< Villes‎ | Paris‎ | Commission
Aller à : navigation, rechercher

Compte-rendu de la réunion #2 de la Commission Création Monétaire et Démocratie[modifier | modifier le wikicode]

26 Avril – 57 Mars 2016

Informations[modifier | modifier le wikicode]

Pour toute question ou remarque concernant ce document : jawed_tahir@yahoo.fr
Pour contacter la commission : monnaiedebout@gmx.com

Réunion en petit comité à l’abri du mauvais temps, prises de paroles libre,
introduction vers la mise en place d’un agenda

R.I = réponse immédiate

Ordre du jour[modifier | modifier le wikicode]

1 – Discussion autour du mécanisme existant de création monétaire et des problèmes qu'il implique

2 – Alternatives existantes et futures. Solutions

3 – Pédagogie et formations à mettre en place - Jeux et ateliers

Discussion[modifier | modifier le wikicode]

> A savoir : Toutes les dépenses des banques constituent de la création monétaire.

y compris les salaires de tous les employés

> Il faut observer et repenser notre relation à l’argent

Chacun a sa façon de le conserver, de le dépenser, de le considérer
-> influe notre vie en société
voir “Ce que l’argent dit de vous” de Christian Junod

> Il faut se souvenir qu’une grande partie de l’humanité vit sans argent

Mais ils sont progressivement forcés d’y adhérer, d’intégrer ce concept,
Ce qui modifie radicalement leurs vies

> Les monnaies alternatives locales sont une solution importante :

- pour redécouvrir l’échange entre individus
- pour changer son rapport à l’argent, se le réapproprier
- relocaliser l’économie

> Il faut trouver une méthode pour mettre en place une monnaie locale sur la place de la République

> R.I : Avant de chercher les moyens, il faut trouver l’intérêt d’une monnaie NuitDebout
> R.I : Parce que c’est une solution à expérimenter, pour sensibiliser.
Parce que ça peut permettre de rendre le microsystème de place République plus autonome
> R.I : Elle pourrait fonctionner sur le modèle du “SEL” (Système d’échange local)
> R.I : Une monnaie fonctionne si elle englobe assez de secteurs différents. Ici le marché est trop petit

> Il existe des protocoles monétaires, et la Monnaie de la République pourrait les utiliser

Protocole d’échanges - enregistrer les transactions financières sans centrale
Principe de réprocité : lié à la valeur déterminée de chacun, en fonction du lieu et du besoin
un peu comme des taux de change mais adaptés à la réalité et personnels

> La création de monnaie doit correspondre à quelque chose : s’il y a plus de monnaie en circulation aujourd’hui qu’hier, c’est qu’il y a plus de biens.

Aujourd’hui, création de monnaie = crédit. Mais le crédit ne correspond pas à une production de richesse,
mais plutôt à la spéculation, ou à l’investissement dans l’immobilier
=> le revenu de base doit être pensé comme la distribution la plus efficace de la monnaie crée
et on calcule cette quantité en fonction du travail accompli

> Le problème d’un étalon pour une monnaie, c’est de savoir qui possède cet étalon ?

Que ce soit l’or, ou les graines, une frange est privilégiée. Elle doit être abstraite

> Il y a le problème des indicateurs :

Qu’est-ce qui définit réellement la quantité de biens et de services présents/produits ?
Comment même déterminer une valeur ? Comment même prendre en compte l’humain ?

> Il faut produire un listing évolutif et exhaustif des solutions existantes

> Il y a des franges de la population non mobilisées, non informées

Nuit Debout devrait se déplacer, connecter les gens qui se croient exclus de ces débats
> R.I : Surtout que la pédagogie et le débât sont la clé de la problématique de la monnaie
> R.I : Spécialement dans les banlieuses, où les gens ne sentent pas concernés.
J’y suis très souvent et il y a beaucoup d’échanges de savoir-faire entre les gens, ou de services.
> R.I : Mais les gens n’ont pas le temps, et ont les yeux tournés vers d’autres problématiques
Nous serions plus entendus avec des solutions claires et des présentations accessibles

> L’initiative Monnaie Pleine en Suisse avance, et projette de faire une votation en 2017

Dessin de la campagne qui montre que les gens ne pensent pas avoir le temps de s’intéresser à la dette car il faut la rembourser.
Le revenu universel doit permettre de libérer du temps pour que l’Homme puisse penser, et (re)devenir un citoyen.

> Aujourd’hui, l’argent constitue une dette. Tout l’argent est dette. => Remboursement

Autre société : Je suis libre, je crée ce que je veux, si je veux
=> philosophie de confiance
exemple : les personnes agées peuvent apporter beaucoup à la société,
et entre autres des choses non monnaitisées : richesse ≠ valeur

> Il faut avoir comme échéance septembre 2016 et l’étape suivante de NuitDebout.

Qu’est-ce qu’on veut pour la suite ?
Les solutions doivent avoir été débatues d’ici là, et clarifiées : revenu de base etc...

> Il faut parler de manière positive, construire plutôt que d’attaquer.

> Il faut comprendre et anticiper l’échelle de temps des changements. Un pas après l’autre.

> Il y a des gens qui sont ruinés parce que les banques leur ont refusé des crédits pour leurs investissements.

Le pouvoir de financer est primordial

> Il faut réfléchir à l’Eurofranc, en tant que monnaie qui pourrait cohabiter avec l’Euro

et permettrait de retrouver une souveraineté et une démocratie monétaire
> R.I : Attention au phénomène : “La mauvaise monnaie remplace la bonne”,
concernant l’Eurofranc, ou les monnaies locales
Explication : L’ancienne monnaie n’intéresse plus personne, devient obsolète.
Alors tout le monde veut s’en débarasser et l’utilise, ce qui la relance.
> R.I : Oui et ce n’est pas très grave dans la mesure où la monnaie est un outil, et non pas un bien.

> Les chiffrent montrent que même si les objectifs des crédits sont l’immobilier,

ils sont massivement destinés à la spéculation et au très court-terme.

> La BCE gère la monnaie dans la zone Euro.

Mais la BCE est possédée par les banques centrales : la Banque de France en détient 18% environ
Et la Banque de France appartient à l’Etat, donc à nous.
Et le gouveneur de la Banque de France est nommé par le président, mais ne reçoit aucune consigne du gouvernement
-> Chaine en cercle : il suffit de briser un maillon
-> On pourrait décider que le gouverneur de la B.F soit élu par le peuple, sur un programme monétaire
> R.I : Oui il suffirait de redémocratiser une instance pour créer une réaction en chaîne.
> R.I : A voir avec le Jury Citoyen, le rajouter dans les instances à redémocratiser comme le CSA
Par élections en soi, ou tirages au sort

> En ce moment même des gens posent des questions à l’AG de la Banque de Suisse

pour l’initiative Monnaie Pleine
-> à suivre, voire à imiter

> Les mandats qui nous lient à l’UE seront un problème.

Aucune liberté de politique économique possible.

> Le TAFTA est un traité très dangereux. Il faut l’étudier si les détails fuitent enfin et s’y opposer.

Les grosses banques privées dépendent des décisions américaines

> Il faut mettre en place le Jeu de la Corbeille

Très simple à mettre en place : jeux de cartes, paquets de bonbons, tables
Comment ,quand ? A décider la semaine prochaine

> Il existe un site MonnaieDebout.org, le nom de domaine est acheté

Commencer à penser ce qu’on pourrait y mettre. En attente de volontaires pour travailler dessus

> On fait un google doc pour lister les alternatives en commun

> La forme globale de la page wiki est peut-être aussi à revoir, plus claire, plus grand sommaire

-> à travailler