Bienvenue sur le wiki de Nuit debout, nous sommes le 1121 mars.




Villes/Paris/Démocratie et Assemblée générale/CR/58Mars 27Avril 2016 (1/2 : OD)

De NuitDebout
Aller à : navigation, rechercher

Réunion du 58 avril (27/04/2016)[modifier | modifier le wikicode]

Sous-comité : outils démocratiques (processus de vote)

Début de la sous-commission : 17h.

Déroulé de la sous-commission :

Récapitulatif du texte en cours d’élaboration sur les procédures démocratique des Assemblées Générales[modifier | modifier le wikicode]

La sous-commission constituée des membres présents et donnant leur avis de ce jour, a approuvé les trois phases de la chaine démocratique du texte :

1 Jour J : Assemblée Générale des Propositions

2 J+x : Assemblée des commissions donne un avis consultatif des idées reçues / J+x : Après avis consultatif donné, l’ensemble de la proposition ainsi que de l’avis de l’Assemblée des commissions est diffusé et accessible à tous pour son étude, élaboration, compréhension… 3 J+(x+2 minimum) : Assemblée Générale des votes est ouverte et devient décisionnaire

A été recherché ensuite un dispositif d’organisation pour le comptage des votes et leur appréciation générale[modifier | modifier le wikicode]

Deux procédures pourraient être mise en œuvre : 1 – pour un gain de temps tenté de proposer une procédure d’appréciation pour les situations d’unanimité générale ou presque. Pas vu lors de la sous-commission : en cas du moindre doute devons-nous penser à rendre caducs cette appréciation et obligé la deuxième procédure ? 2 – pour une procédure de comptabilité des votes avec précisions pour éviter tout litige. C’est procédure est plus longue dans son organisation et devient précise en terme de nombre de votant. « Les pours », « les contres », « les mitigés ». Pas vu lors de la sous-commission : le manque d’anonymat qui est une vertu pour une garantie intime et personnelle du votant.

Plusieurs possibilités pour cette deuxième procédure ont été écoutées, proposées, développées : Vote par pancarte avec photo prise et comptage via un logiciel. Retour Immédiat de la Sous-Commission : des problèmes de pancarte cachée, superposée peuvent manquer sur la photo et ainsi biaiser le comptage. Vote avec deux boites, une oui l’autre non remplient l’une ou l’autre de bille ou cailloux. Les votant en fil prendraient un objet et placeraient celui-ci dans celle de son choix :

  • RISC : le suivi des votants compliqué risque les tricheries ou erreur de doublons.

Vote avec l’outil de Drone. Le drone prendraient les photos aérienne afin d’éviter la superposition des pancartes des votants. Cette réflexion est un palliatif à celle des photos prises directement.

  • RISC : l’illégalité de l’outil dans les zones de non vol.

Vote en utilisant des cordes pour mettre tous les votants dans un cercle fermé et ainsi en ressortir les pours, ou les contres.

  • RISC : démarche périlleuse et non conventionnelle des pratiques d’adultes.

Vote avec Ipad+Smartphone. En créant un réseau fermé Wifi chaque votant pour utiliser son smartphone et voter en direct si pour, contre, abstient et pour ceux non équipé de smartphone, des tablettes seront à disposition des votants.

  • RISC : Risque de doublons par le vote depuis les smartphone puis sur les tablettes et difficulté pour les porteurs de tablette de savoir qui a déjà voté.

Vote avec Ipad uniquement, meme procédé que ci-dessus sans les smartphones en mettant les votants en fil et chacun son tour pourront voter.

  • RISC : Meme que pour les boites, un suivi des votants très complexe qui peut entrainer de la tricherie.

Vote avec déplacement de la foule votante pour à gauche d’une ligne et contre à droite.

  • RISC : incapacité à compter les abstentions, comptabilisation compliquée, et prise en compte de badaud pour des votants

Vote avec déplacement de la foule votante dans trois zones prédéfinis à la craie ou autre au sol. Ces trois zones carrée ou circulaire seront de couleur différente et une matérialisera les pours, une autres les contre et une autre les abstentionnistes.

  • RISC : prévoir un marquage au sol au préalable.

Vote à main levée comme actuellement

  • RISC : C’est le retour d’expérience qui dit que la tâche est trop compliquée et comprend souvent soit des erreurs de comptage, soit des craintes de certains que leur vote n’a pas été pris en compte.

Voici donc neuf propositions et leur retour. Pour autant la sous-commission n’a pu statuer sur laquelle serait la plus adaptée et simple en pratique. Cependant la sous-commission s’est entendue unanimement sur le fait qu’il faille préciser avec l’AG des votes le dispositif utiliser et elle s’est entendue unanimement sur le fait que ce dispositif se doit être ludique, dynamique et convivial.

A été souhaité de mettre en relation plusieurs procédure de vote selon la proposition si élaborée fut-elle. « Pour » - « Contre » - « pour mais sans … » La sous-commission n’a pas développé ce souhait.

Dans l’organisation de l’AG des propositions, une question s’est posée sur la façon de sélectionner les propositions qui se tiendront dans la soirée. Pour réponse plusieurs solutions ont été apportées : Vote rapide par titre des propositions : le porteur de la proposition ajoutera un titre en relation avec son sujet. Tous les titres seront énumérés à l’AG et donnerons un vote rapide sur oui ou non, le porteur de sujet prendra la parole. Chaque porteur de projet à un temps très restreint afin de faire le teasing de son sujet et ainsi demander un temps de parole plus long à l’AG par vote immediat. La sous-commission a pensé à ses idées sans les développer ou rendre sa préférence finale.

Ensuite le nombre de propositions a été quantifié à 5/6 dans un premier temps ou en termes de temps. La sous-commission a débattue sans donner sa préférence finale.

Le choix du premier présent, premier présenté a été retenu par la sous-commission qui en appelle au facilitateur et modérateur sur la compétence de suivis de qui est arrivé en premier,deuxième…

Une question s’est posée sans réponse de la sous-commission : derrière le mot proposition, de quoi parle-t-on de façon pragmatique, plutôt qu'abstraite ? Nécessité de réfléchir sur des cas concrets, et pour ça il faut demander par exemple aux commissions présentent ce soir à l'intercomm de nous remonter les projets qu'ils aimeraient voir voter.

En lien avec cette intercomm : sur quel autre sujet voulez-vous que nous revenons dans la soirée avec l’assemblée des commissions ? 1 autre réponse : Procédure de sélection des propositions ?

A été rappelé aussi que les votes par internet existent aujourd’hui et qu’il serait important de les inclure dans le nombre des votants.

Dans les hors sujets :

Manque de restitution des AG Valoriser la remise en question continuellement Développer le point accueil


Fin de la sous-commissions 18h10