Bienvenue sur le wiki de Nuit debout, nous sommes le 1121 mars.




Villes/Paris/Démocratie et Assemblée générale/CR/75Mars 14mai

De NuitDebout
Aller à : navigation, rechercher

Samedi 75 mars[modifier | modifier le wikicode]

réunion du sous groupe Outils démocratique pour tenter d'organiser la soirée Assemblée des Décisions prévue pour le jour même.

  • Comment faire passer l'idée que les proposants doivent ensuite tout faire pour appliquer leur proposition ?

rep : en fait le plus important c'est le moment où on débat. Ex du centre pour mineurs. Le oui, ça implique juste qu'on est pour, après si ce n'est pas fait, on n'y peut rien.

  • Un débrief dimanche ? recentrer sur les objectifs ?

rep : tant qu'on n'a pas les objectifs, difficile de choisir les propositions contre-rep : mais c'est peut-être à force de choisir des propositions que commenceront à émerger les objectifs. Intervention : ne faudrait-il pas rajouter au débrief : en quoi voter assurerait une quelconque légitimité ?

Une intervenante s'étonne de cette problématique, et ne comprend pas à quoi servirait tout un processus de vote si à la fin on renonce à s'en servir pour dire "Nuit Debout décide que...". Certains lui répondent que les débats sont peut-être la seule chose valable, et que voter ne pourrait en rien être tenu pour une fin absolue.

  • Faire vivre les instants de débats, d'action : c'est plus de l'ordre de la prise de conscience, de l'éducation collective.
  • Et après la Place de la République ? Est-ce qu'on doit aider à aller plus loin ?

On revient encore sur le sujet de la légitimité, et la même intervenante précise que pour elle, la représentativité façon Assemblée Nationale est un outil obligatoire, qui est amené à se répéter de fait. Pas de démocratie directe possible. Répète que si on ne cherche pas à labelliser les propositions, et à se rassembler tous autour d'idées fortes et communes, tout va s'effondrer. Beaucoup réagissent à ces paroles. Pour eux, il faudrait plutôt accepter de ne rien décider, mais faire à la place. Un intervenant ajoute que pour lui, le vote de dimanche dernier était légitime, car il servait à choisir des thèmes de débats pour la semaine.

  • Proposition : faire un cahier des Assemblées Votantes, pour réunir les propositions qui auront réussi à attirer le plus d'attention.
  • le processus de vote n'est pas fondamental. Mais il a permis de relancer la parole respectueuse, même qua,d les avis étaient très tranchés.

Après ces longues discussions, un ordre du jour est enfin voté, qui ne sera pratiquement pas respecté :

  1. nombre de propositions à traiter. Dans quel ordre. Comment compter les votes
  2. quelle communication pour le débrieffing : pour recruter de nouveaux volontaires, pour recueillir les critiques
  3. Date du débat en AG autour du Test
  4. Que fait-on le 18 mai ?

En réalité, après avoir décidé qu'on ne ferait passer que les proposant.e.s présent.e.s et qu'on les tirerait au sort pour l'ordre de passage (en sachant qu'on ne pourrait pas en faire passer plus de 4 ou 5), les 20 dernières minutes de la réunion ont été consacrées à la mise au point de la question à poser à l'Assemblée. Quelques tâtonnements auront permis de trouver une formule qui semblait claire et simple : "Voulez vous valider cette proposition au nom de tout Nuit Debout Paris" mais une intervenante fait alors remarquer que la façon de poser la question est incorrecte car biaisée : utiliser un verbe comme "valider" influence la décision inconsciemment. Nouveau brainstorming qui aboutit sur Etes vous pour ou contre le fait que Nuit Debout Paris dans son ensemble valide cette proposition ?". Tout le monde reconnait que la formulation est plus neutre, mais reste encore des dissensions au sujet du verbe "valider". plusieurs verbes de remplacement sont proposés (s'impliquer, oeuvrer pour etc...) et suite à un vote il est enfin décidé que la question serait : "Etes vous pour ou contre le fait que Nuit Debout Paris dans son ensemble se prononce en faveur de cette proposition".

Ce n'est pas sans émotion, et sans retard, que les participant.e.s déclarent la séance close, et se souhaitent bonne chance pour l'Assemblée des Décisions qui va commencer.