Bienvenue sur le wiki de Nuit debout, nous sommes le 1053 mars.




Villes/Paris/Education/CR/25 mai

De NuitDebout
< Villes‎ | Paris‎ | Education
Aller à : navigation, rechercher

Compte rendu de la commission éducation du 25 mai 2016[modifier | modifier le wikicode]

Ordre du jour[modifier | modifier le wikicode]

l'ordre du jour prévu depuis dimanche concernant l'organisation de la commission éducation et ses "projets" de départ, nous avons évoquer plusieurs entrées :

  • la nécessité apparente de prévoir 2 "pôles-coordination" distincts :
    • un groupe de coordination "interne/vie de la commission" concernant la logistique de communication et diffusions d'infos multiples et complètes en interne et de d'organisation matériel lors des rdv sur la place
    • un groupe de "coordination externe" avec mission de liens avec la place et les différentes actions et commissions économie/action/démocratie/lutte/éduc pop/personnels debout... etc,etc

La convergences et la communication avec les autres commissions et l'assemblée de la place l'ensemble des enjeux/objectifs qui nous semblait faire point de départ et d'accroche pour accueillir des gens toutes les semaines...

L’organisation en Groupes de travail qui fasse autre chose que bavarder et débattre toujours plus nécessite également un certains nombre de précisions : chaque groupe devrait pouvoir transmettre ses avancées et coordonner avec les autres.

Ce qui nécessite également de partir déjà dans une direction commune ou au moins identifiée par tous... avant de pouvoir faire un point sur l'utilité de poursuivre dans un sens plutôt qu'un autre

Le vœu qui semble revenir aussi à ce sujet concerne les fonctions "tournante" : ne pas personnifier une fonction /une personne dans un rôle donné mais bel et bien organiser des tours de rôles (sur quel mode? tirage au sort? vote? roulement planifié?)

Tour de table[modifier | modifier le wikicode]

Nous avons donc choisi d'évoquer et de prendre comme point de départ les enjeux que chacun des présent pouvait avoir en venant prendre part à cette commission:

  • Ils sont aussi variés que les personnes présentes ; cependant un ensemble de points communs nous regroupe tous ici et nous permet de donner quelques direction de travail à présenter...

paroles collectées avec comme question de départ: pourquoi je participe à la commission éducation? chaque intervenant prend quelques minutes pour préparer son intervention donne son ressenti de façon assez précise et claire : pour une fois nous nous imposons un "tour de table" où chacun donne un avis personnel et plusieurs personne en font un résumé distincts il y a en conclusion un série d'éléments communs et une liste de slogans d'invites!

  1. globalement satisfait de son travail de prof d'école, le système pourtant ne lui convient pas, il aimerait faire quelque choses pour que les choses évoluent et changent dans la société/l'école... Venir ici parce que ça ressemblait (d'abord?) à une utopie mais pourtant parce que ça ne s'essouffle pas et c’est très encourageant de voir et de participer à un mouvement tel que nuit debout, retrouver des gens autour d'idées similaires dans plusieurs domaines.(politiques/société/travail...) dans la commission éducation, aussi pour le plaisir de trouver des gens avec qui partager des idées et propositions pour modifier le système.
  2. besoin d'un renouveau démocratique et nécessité de libérer la parole.
  3. envie de changer de pratiques et d’améliorer l'école : participer au livre blanc comme une sorte de guide à construire et diffuser pour changer les choses au quotidien dans l'école
  4. volonté d'améliorer ses pratiques, de rencontrer des gens de faire des nouvelles choses grâce à ces rencontres possibles ici construire ensemble sur des luttes /des thèmes et communs en éducation prioritaire entre autres...
  5. pour communiquer et échanger autour de l'école avec tous les usagers , les intervenants, construire ensemble autrement puisque (vu d'une longue expérience sur différents terrains/milieux) c'est sclérosé et comme dans une impasse d’incompréhension et de défiance/méfiances de tous les usagers ... et que les enjeux sont toujours en traités en face à face : institutions vs syndicats/parents vs école/ réussite vs échec/ceux qui savent vs ceux qui ne savent pas "winner" vs "looser"/pédagogies dites alternatives vs traditionnelle, etc... Un constat de dichotomie et de clivage qui porte à croire quand on écoute que les assemblées réunies sur la place de la république que nous nous réunissons pour tenter enfin de démonter et faire évoluer vers des débats et des ouvertures pour mieux échanger mieux partager mieux proposer des solutions de rechange, des mise en situations concrètes, pour refaire ensemble autrement, pour que ça convienne à davantage de gens
  6. c'est en raison d'un mécontentement général et le manque d'action (pour l'enrayer) doublé d'un intérêt pour tout ce qui touche à l’éducation +une envie de réflexion qui apporte du concret dans les pratiques : discuter ici sur la place pour répondre à un besoin de changement et d'actions venir sur la place pour se mélanger et changer d'interlocuteurs, et mélanger les interlocuteurs, se réapproprier la parole démocratiquement, et apporter des propositions concrètes.
  7. à cause de la violence du système  : le fait qu'un individu rentre dans des cases/soit étiqueté en fonction de ce que le système lui "accorde" ou décide de le placer... où se situer? comment supporter/traverser/éviter les préjugés, les clichés? Comment faire pour permettre à tous d'avoir une vision plus globale des autres? et pour en finir avec les élites ratées qui restent en place...se regrouper pour faire autre chose et sans eux! après avoir essayé de travailler en association>système +/-mafieux, en collectivité locale>toujours en campagne électorale, en éducation populaire>+/-en opposition systématique et caricaturale avec l'école: toutes ces expériences donnent envie de faire autrement /ailleurs/ selon de nouvelles organisations, et avec tous ces gens ici qui semblent vraiment aussi dynamiques et volontaire pour inventer...
  8. (vient davantage à la commission éducation que Nuit Debout en général) pour apprendre à travailler ensemble (hors établissement) sans chef sans directive apprendre à s'organiser ensemble, à expérimenter les rôles de modérateur, etc...pour prendre des risques, essayer, tâtonner, faire des erreurs sans enjeu, sans jugement....POUR réutiliser et faire ailleurs ce qu'il aura été possible de faire & apprendre ensemble ici //technique et processus démocratiques réellement expérimentés.
  9. en formation : ne comprend pas ce qu'il y fait concrètement, et quel lien avec ce qu'il aura à faire en classe, est-ce une bonne orientation (//au sein de l'éducation nationale-lycée pro, plutôt qu'un autre domaine? 1er degré? second?) >>>aimerait que la formation des enseignants soit autre.
  10. a priori, la com° éducation, pourquoi je n'y viens pas et pourquoi j'y viendrais peut-être" pourquoi ne pas venir : pour ne pas avoir la pression des profs pourquoi y venir : pour échanger en terme de pratiques et tenter de développer l’école sur la place, l'école pour tous, adultes /enfants...? sous quelle forme, comment? à envisager/réfléchir ensemble
  11. pour les échanges et les discussions faire de la politique en vrai
  12. un membre de nouvelle donne qui est venu voir comment se met en place la démocratie sur la place au sein des commission et à qui l'accueil a dit : la commission éducation elle fonctionne bien, c'est là qu'il faut aller...


Conclusion
[modifier | modifier le wikicode]

Pour conclure les autres participants ayant pris des notes ont relevé des mots clé/idées partagées et vœux communs de réflexions/lutte

  • la violence /le système
  • l'horizontalité
  • le changement (nécessité de)
  • apprendre échanger ensemble
  • rencontrer décloisonner
  • échanger des idées et des pratiques, inventer
  • avec +d'indépendance
  • pouvoir ne pas faire consensus mais avancer quand même

Une série de slogans pour résumer les accroches! "Viens à la commission éducation

pour rencontrer des gens pour travailler différemment pour prendre confiance et développer /partager une expertise viens ici y apas de jugement ici c'est concret viens te poser des questions avec nous"


globalement les gens viennent à la commission éducation pour se réapproprier le débat avec tout le monde profs et non profs pour partager des nouvelles pratiques de et faire des essais de démocratie et de prises de décisions de choix collectifs... débattre et proposer des actions concrètes

ouvrir le débat à tous sur des sujets précis et partager la réflexion pas forcément tout le temps dans le débats contradictoire mais en terme de réflexion commune pour avancer


RAPPEL samedi 28/5 la commission économie politique invite à un débat sur la ségrégation spatiale : des témoignages et participants éducations sont attendus et bienvenus


Ordre du jour pour dimanche 29/5 coordination interne/externe de la commission : penser à venir avec des propositions d'organisations à proposer!

  • actions de liens(sur la place)
  • invitations à participer.