Bienvenue sur le wiki de Nuit debout, nous sommes le 1054 mars.




Villes/Paris/Hôpital/CR/20 avril 20216

De NuitDebout
< Villes‎ | Paris‎ | Hôpital
Aller à : navigation, rechercher

AG du 20 avril 2016[modifier | modifier le wikicode]

Accès aux soins :

Inégalité sociale de santé. Quels outils mettre en place ? On est dans une réalité, c’est un cri d’alarme. On veut proposer une autre copie et redéfinir 1 système de santé égalitaire quel que soit la situation sociale et/ou géographique
Scandale de la prise en charge des personnes autistes
Accueil délétère partout : urgences par exemple. Attente ++. Mal être physique et psychologique ne supporte pas l’attente.
Encore un problème de financement
Désert médicaux : supprimer la liberté d’installation ?

Financement :

Retard d’accès au soin. L’impact de la gestion du financement et des conséquences dramatiques sur la prise en charge des patients. La santé n’échappe pas à la logique de libéralisation et de capitalisation
Evolution de la médecine : on soigne de mieux en mieux mais on a mal à notre éthique. C’est terrible car on sait faire mais on ne nous donne pas les moyens de le faire. Fermeture des centres d’accès aux soins. Les élus et les députés qui viennent défendre ces structures sont ceux qui votent les lois à l’assemblée (sic !)
Pression des labos pharmaceutiques
Eliminer des lits : éliminer des patients ??!! Les soignants sont dos au mur. On fait ce qu’on peut.
Hôpital propriétaire de la structure
Médecins étrangers : cumul des gardes et des astreintes pour gagner +. Discrimination +++ Beaucoup ont fui leur pays d’origine. Discriminations pécuniaire sur le salaire, l’embauche et politique (ne peuvent pas se présenter aux élections des commissions tels que CME etc…)
Les hôpitaux sont mis artificiellement en déficit pour justifier la fermeture
Les technocrates ont bannis la relation d’aides. Tout est tarifé (loi Bachelot) la relation d’aide est bannie. Souffrance des soignants et des soignés
Numérus clausus
Libéral excitant économiquement parlant

Médecine préventive :

Proposer une autre alternative à ce qui existe : la prévention est + importante que la gestion de crise.
Communication, art thérapie : importance exprimée par les patients.
Lien entre le médecin et le soigné par les médicaments. Il y a un pouvoir du médecin avec les médicaments mais également une pression des usagers qui réclament les « pilules miracles » et ne concédé pas toujours de n’avoir pas de médicaments prescrits suite à une consultation
Il y a un enjeu important en psychiatrie. Depuis les années 80 : pratiques soignantes sont sur un modèle médical à base de médicament mais pas sur une base relationnelle. Lié aux évolutions sociales politiques et économiques.
Une des causes de la dégradation de la santé : dégradations des conditions de vie, de travail, environnement, pollution, mal bouffe, logement. Dégradation des conditions de travail, de la santé au travail. Loi travail attaque la médecine du travail La maladie c’est la souffrance. Les patients sont hospitalisés non pas parce qu’ils souffrent mais parce qu’ils dérangent. Les soignants soigne la cité + que les patients, car on a fait sortir les patients de l’hôpital. La première chose à soigner c’est la rencontre.
Rôle de la drogue, alcool
Usager de la psychiatrie : les soignants ne porte pas de blouse, théâtre, musique etc. permet de reprendre confiance en soi. Mauvais souvenir de la contention physique et chimique
Les traitements c’est global, ce n’est pas que le relationnel. Les médicaments sont souvent essentiels.
Importance de dénoncer les bonnes et mauvaises pratique. Il faut se souvenir avant tout que toutes les interventions se font sur un être humain
Ces élèves qui « dérangent »
Souffrance des 2 côtés. On vit dans un système qui ne se remet pas en question ou très peu. Problème d’accès aux soins.
Avons-nous la bonne approche ? Ne faudrait-il pas + privilégier les médecines naturelles ? on est un tout. La France est le seul pays qui ne reconnait pas la naturo-thérapie.
Prudence sur les messages transmis
Débats sur vaccins, la campagne du cancer du sein, le lait, les BMFS ( ?)
Signalement = prévention ?
Délinquant à 3 ans
Unité père/mère/enfant : ne demande qu’à être reproduite.
+ de psy dans les CMS (centre médicaux de santé)
Planter dans les espaces municipaux des plantes médicinales 
Place de l’éducation à la santé dès l’enfance


Votes[modifier | modifier le wikicode]

aucuns